Parlez-en à votre famille!

Par Production Accès
Parlez-en à votre famille!
Il vaut mieux prévenir nos proches de nos dernières volontés.

On ne sait jamais quand la grande Faucheuse accomplira son œuvre. Voilà pourquoi, peu importe notre âge, et à plus forte raison lorsque nous atteignons un âge vénérable, il est essentiel de faire connaître nos dernières volontés à nos proches.

 

Le sujet de la mort étant, avouons-le, assez délicat et peu agréable à aborder, on pourrait être porté à se dire que nos proches n’auront qu’à agir comme bon leur semble après notre mort : après tout, on sera mort. Toutefois, en n’exprimant pas nos dernières volontés, on laisse nos proches aux prises avec de nombreuses décisions délicates impliquant des sommes d’argent substantielles, alors que le deuil est déjà si difficile à vivre : exposition ou non, cérémonie simple ou élaborée, type de réception, don in memoriam, etc.

En parler, planifier…

Il importe donc de faire connaître nos dernières volontés aux membres de notre famille, y compris concernant le don d’organes. Une discussion ouverte sur la mort pourrait être le point de départ d’un projet de site Web en notre mémoire, ou encore d’un livre ou d’une vidéo de notre vie, des façons modernes et durables de dire au revoir et de raconter ce qui a marqué notre existence.

En ce qui concerne les funérailles en tant que telles, on peut faire des arrangements préalables pour s’assurer que tout se passera comme on le souhaite au moment de souligner la fin de notre passage sur terre. En payant à l’avance les frais liés aux funérailles, on évite de faire porter le poids financier de nos décisions à nos proches. Une dernière preuve d’amour, quoi…

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de