Campagne électorale

Par Journal Accès
Campagne électorale

Patrick Côté, candidat pour le Parti québécois dans le comté d’Argenteuil

Dans le cadre de la campagne électorale, Accès LE Journal des Pays-d’en-Haut mène des entrevues vidéo avec les candidat(e)s des circonscriptions d’Argenteuil, Bertrand et Prévost. Ces derniers doivent répondre à deux questions soit : Si vous aviez une seule chose que vous souhaiteriez voir changée, ce serait laquelle? Comme député(e), quelle action mettriez-vous en place pour que ce changement se réalise? Et ce, dans quatre champs d’intervention soit : l’environnement, la santé, l’éducation et l’économie. Les entrevues peuvent être visionnées sur le www.journalacces.ca.

Environnement

– Le défi environnemental est le plus gros défi auquel l’être humain va faire face au courant de son histoire, notamment en ce qui concerne les changements climatiques.

– Retirer de sa pratique toutes formes de « partisanerie malsaine » pour le bien des citoyens et pour faire avancer la cause environnementale. Je prône l’exemple. Je suis conscient de ce que je dois changer dans mes habitudes de vie, notamment dans le transport.

Santé

– Faire de la prévention une base en santé. Travailler sur la prévention est beaucoup plus structurant que faire des promesses sur le temps d’attente dans les hôpitaux. Investir dans les infrastructures, notamment sportives; soutenir des organismes qui organisent des activités physiques. Le but est de maintenir une population plus active et en santé. Règlementer plus l’alimentation (malbouffe).

– Le PQ veut faire du Québec la nation la plus en forme au monde.  Pour y parvenir le parti propose entre autres d’implanter plus d’activités, des écoles jusqu’au CHSLD.

Éducation

– Faire confiance aux enseignants en leur donnant des moyens, du temps et la latitude pour bien faire leur travail. Il faut faire en sorte que la clientèle soit plus homogène, plus équilibrée.

– Continuer de faire ce que je fais depuis 20 ans : défendre la cause de l’éducation.

Économie

– La recherche de profits ne doit pas être le moteur principal, mais la recherche du bien commun. Il est important d’avoir un modèle économique tourné vers les défis environnementaux et les défis d’équité sociale. Il faut recentrer l’économie vers l’atteinte du bien commun.

– Ce changement passe par l’entrepreneuriat collectif. Au Québec, le système coopératif a été mis en place il y a très longtemps et fonctionne très bien. Dans Argenteuil ce modèle s’y prête bien, compte tenu des secteurs dévitalisés qui ont besoin de dynamisme économique et de services. Le modèle traditionnel, où le profit prime, ne fonctionne pas.

Plus d’infos: https://patrickcote.quebec/

Merci au Mickey’s Café à Morin-Heights.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de