Perte de revenus pour Sainte-Agathe-des-Monts

Photo de Thomas Gallenne
Par Thomas Gallenne

«Le Gouvernement Couillard nous place dans une situation intenable!» – Denis Chalifoux

Selon ce que l’on a appris le 7 novembre, la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts annoncerait une perte de revenus de l’ordre de 2% de son budget annuel  pour pour l’année 2015. Cette perte serait calculée suite à l’annonce faite par le Gouvernement du Québec au sujet du nouveau pacte fiscal transitoire.

L’administration agathoise trouve que le gouvernement du Québec n’a aucun égard ni respect quant au rôle de gouvernement de proximité des villes québécoises, puisqu’il vient pour une deuxième année consécutive réduire de façon significative le remboursement de la TVQ ainsi que les sommes que le gouvernement verse à titre de compensation de taxes foncières pour ses immeubles sur le territoire de la ville.

«Encore une fois, la Ville de Sainte- Agathe-des-Monts, comme toutes les villes de centralité qui ont des bâtiments publics sur leur territoire, écope et la somme est énorme pour une municipalité comme la nôtre», a commenté le maire de Sainte-Agathe-des-Monts, Denis Chalifoux.

Rappelons que les compensations tenant lieu de taxes sont des sommes versées par le Gouvernement aux municipalités qui ont, sur leur territoire, des bâtiments publics comme des écoles ou des hôpitaux qui ne sont pas assujettis à la taxe foncière.

«Après une première coupure en 2014, c’est indécent et irrespectueux de la part du Gouvernement de revenir encore une fois nous retirer des revenus sur lesquels nous comptons pour boucler notre budget», a-t-il ajouté.

Il faut savoir que pour l’année 2014, le Gouvernement du Québec a diminué le taux de remboursement de la TVQ pour les municipalités et que cette mesure est venue retrancher 1,9% du budget de la Ville soit 528 200$. À titre d’exemple, ce manque à gagner aurait dû représenter une augmentation de taxes de 73$ pour une maison évaluée à 200 000$.

«Pour une propriété de 200 000$, le conseil municipal a choisi d’augmenter la taxe à 60$ au lieu de 73$, c’est donc dans les services que nous avons dû couper et l’annonce d’aujourd’hui représente non pas 73$ mais bien 80$ pour une propriété de 200 000$», poursuit le maire.

Ce dernier rappelle que son administration ne peut couper continuellement dans les services et qu’elle doit également respecter la capacité de payer des citoyens.

«Le Gouvernement Couillard nous place dans une situation intenable. En deux ans, il est venu nous enlever 1 M$ à Sainte-Agathe-des-Monts, cela n’a aucun bon sens et je blâme l’union des Municipalités du Québec et la Fédération québécoise des municipalités de s’être mises à genoux devant le Gouvernement», conclut Denis Chalifoux.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de