Piedmont: je suis partout?

Par Eric-Olivier Dallard

Ces jours-ci, ça m’écorche les oreilles tous les matins dans la voiture. C’est à l’émission d’Ho­mier-Roy, à Radio-Canada. Dans le cadre de la Guignolée, des «lots» sont mis aux en­chères par l’équipe. Dont une expérience avec Guillaume Lemay-Thivierge, à son aérodium «de Saint-Hyacinthe». Quoi?! «Saint-Hyacinthe»??!

Quand nous avions couvert l’histoire invraisemblable de l’aérodium que le comédien et promoteur laurentien souhaite implanter à Piedmont, au pied du mont Avila, et du permis que la municipalité avait d’abord émis, puis retiré alléguant une erreur de son urbaniste, M. Lemay-Thivierge m’avait déclaré: «J’ai eu des réponses enthousiastes de plusieurs autres endroits, mais j’aime les Lau­ren­tides, c’est ma région». À l’époque je n’aurais pas cru cet «enthousiasme» suffisamment important pour que l’un de ces «autres endroits» lui ouvre les bras au premier coup de butoir. Et bien oui! Cette semaine, l’acteur me disait, tournant le fer dans la plaie de mon cœur (de travailleur) piedmontais: «En plus de la radio de Radio-Canada, CKMF, Rock-détente, le 98,5, Musique +, etc… vont faire des reportages sur mon aérodium de Saint-Hya­cinthe. Oui, M. Dallard, il s’agit bien du même projet que celui que je cherche à installer à Piedmont! Mais je perdais trop d’argent en attendant que la municipalité me réémette mon permis. Le maire m’a assuré que la demande suivait son cours et qu’il devrait être émis en février. D’ici là, j’ai choisi d’opérer ailleurs, bien que mon désir soit toujours de m’installer à Piedmont. Mais je crois que si la ville avait voulu m’accommoder, elle aurait pu le faire»… Ouais.

Il est bien là, tout le problème, et mon «écorchage» d’oreilles. Imaginez: chaque fois que l’on entend, sur ces stations et chaînes quand on y parle de «l’aéroduim de Guillaume Le­may-Thivierge à Saint-Hya­cin­the», les mots «Saint-Hya­cinthe», l’on aurait pu plutôt entendre «Pied­mont, dans les Lau­rentides»… Ça écoeu­re un peu, non?! D’au­tant que le dilemne peut paraître un tantinet insoluble: si, comme l’affirme M. Lemay-Thivierge, le maire Cardin con­sidère réellement que la réémission de permis n’est plus qu’une «formalité» pour février, aurait-ce été un crime de lèse-majesté que d’octroyer une «autorisation temporaire» afin que l’aérodium opère depuis Piedmont dès cet hiver? Peut-être bien, du point de vue d’un administrateur rigoureux qui s’est donné pour règle de les suivre, les règles… Je ne suis à la place d’aucun des protagonistes de ce vaudeville. Mais l’aurais-je été que j’eusse sans doute été tenté d’accommoder le promoteur fort (re)connu de ce projet, qui a le vent dans les voiles (c’est le cas de le dire!) ces jours-ci, ne serait-ce que pour faire bénéficier ma municipalité de cette visibilité médiatique nationale…

Vive le climat!

Décidément, si l’hiver dernier a semblé catastrophique question ski, la saison semble bien lancée cette fois-ci, avec les chutes de neiges «vertigineuses» des derniers jours… Nos stations de ski en profiteront… profitons-en aussi! Rappelons que MSSI et sa station du mont Saint-Sauveur fut la première à ouvrir ses pistes cette année. Rappelons aussi que nombreux sont les touristes à envier notre région; nous, nous y vivons. Dévalons les pentes!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de