Piedmont : Le budget donne des frissons

Par Production Accès
Piedmont : Le budget donne des frissons

Dyane Bouthillette

Des citoyens de Piedmont ont à nouveau exprimé leurs inquiétudes face à l’augmentation du budget 2019, lors de l’assemblée municipale du 14 janvier.

 

Budget

Haussé de 6.6%, le budget 2019 de la municipalité semble donner des frissons d’inquiétude. « Ça fait 17 ans que je demeure ici à Piedmont et c’est la première fois que je vois une augmentation de presque 7%. Ça m’inquiète », a exprimé un citoyen lors de la période de questions. Ce dernier a également demandé des explications concernant le taux d’augmentation de 20% pour le salaire des élus.

« Oui c’est un chiffre qui fait peur, a acquiescé la mairesse Nathalie Rochon. En fait, c’est le gouvernement qui a changé les règles pour la rémunération du conseil. » Mme Rochon a affirmé que le principal facteur de cette hausse s’explique par le fait que, par le passé, un tiers du salaire des élus était exempté d’impôt. « Le gouvernement a décidé de le rendre imposable. Donc, c’est pour compenser la perte de salaire », a-t-elle ajouté en précisant toutefois que les revenus nets resteront les mêmes.

Bibliothèque

La municipalité envisageant la possibilité d’avoir sa propre bibliothèque, certains citoyens craignent encore l’impact des coûts relié à ce projet. « Je ne pense pas que c’est une nécessité à Piedmont. On en partage déjà une avec Saint-Sauveur », a argumenté un citoyen.

« Savez-vous quel coût on paye pour la bibliothèque ? », de répliquer la mairesse Rochon avant de dévoiler la somme de 90 000 $. Mentionnant un peu plus tôt l’intention de Saint-Sauveur de déménager sa bibliothèque, Mme Rochon a dit ne pas savoir combien coûtera la prochaine entente. « Ils ont un projet de 4M$ sur la table. Donc on a une décision à prendre ici à Piedmont », a-t-elle déclaré. La mairesse se voulait par ailleurs rassurante en affirmant que la municipalité de Piedmont sera accompagnée par le réseau biblio des Laurentides. S’inspirant d’autres villages, elle croit en la possibilité d’avoir une bibliothèque pour le même coût que celui de l’entente actuelle avec Saint-Sauveur.

Pour rouler vert

Piedmont signera une entente avec Hydro Québec afin de se munir de deux bornes de recharge à l’hôtel de ville.

La mairesse Nathalie Rochon a annoncé que l’une d’entre elles sera à la disposition des citoyens possédant des véhicules électriques. Le coût évalué à environ 4000 $ par unité, la borne réservée à la municipalité et ses employés sera par ailleurs subventionnée par le gouvernement.

Piedmont espère aller de l’avant avec ce projet vers le mois de mai ou juin 2019.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de