Place au soleil, on est prêts à jardiner!

Par Eric-Olivier Dallard

En cette première chronique de l’année, il me fait plaisir de vous annoncer que pour la neige: c’est officiellement terminé! Enfin j’espère… Il y a toujours quelqu’un en haut pour nous rappeler qu’aussi influents puissions (ou pensions…) nous être dans la vie sur cette belle terre, nous n’avons aucun, mais alors aucun!, contrôle sur la température. Alors aussi bien l’accepter! Avec ce mercure qui grimpe lentement mais sûrement, restons optimistes: 2007 sera une bonne année côté jardin!
Évidemment avant d’entreprendre vos travaux sur le terrain il faudra laisser tout ça sécher un peu pour ne pas faire trop de gâchis… Donc attendez que le sol ne s’affaisse plus sous vos pieds avant de commencer votre ménage du printemps avec raclage et compagnie.

Par contre, vous pourriez enlever vos protections hivernales et aussi détacher vos arbustes et conifères. Ils auront besoin de prendre une grande respiration après cet hiver prolongé… comme nous d’ailleurs!

C’est aussi le temps de l’année pour transplanter vos plantes d’intérieur, et recommencer à les fertiliser si ce n’est déjà fait. Les plantes, comme bon nombre d’entre nous, fonctionnent avec la lumière du jour. Ainsi, avec les jours qui allongent, elles se remettent à pousser, et aussi à fleurir. Leurs besoins nutritifs sont d’autant augmentés, et aussi leur besoin en eau. Alors un rempotage au printemps est souvent bien indiqué. Au même titre que je vous suggère d’apporter de la matière organique à vos plates-bandes tous les ans en ajoutant du compost, et bien vos plantes d’intérieur ont besoin elles aussi de matière organique: elles en auront vidé la terre contenue dans leur pot! Et comme il n’y a, en général, pas de place pour ajouter du compost dans un pot, alors je vous recommande tout simplement de changer la terre. Utiliser un terreau spécifique aux plantes d’intérieur. Ce sont des terreaux équilibrés, avec suffisamment de matière organique pour permettre à ces plantes un développement maximum. Ils sont aussi conçus pour retenir suffisamment d’eau, mais pas trop! Cela est d’ailleurs souvent le problème majeur avec toutes les plantes d’intérieur… trop d’eau ou pas assez. Petit conseil à ce sujet: quand vous arrosez vos plantes, assurez-vous qu’il ne reste pas d’eau stagnante dans la soucoupe… ça fait pourrir les racines!

Côté engrais, quoiqu’il y en ait déjà dans la nouvelle terre, vous pouvez certes compléter par l’ajout régulier d’un engrais naturel. Pour les plantes d’intérieur, je suggère une émulsion de poisson ou un engrais à base d’algues. Le temps des engrais chimiques est révolu! Dedans comme dehors, on doit penser environnement!

C’est aussi le temps des semis et de «partir» certains bulbes d’été. Si vous n’avez jamais tenté l’expérience, pourquoi ne pas le faire cette année? Souvenez-vous quand on était à l’école primaire, il y a de cela quelques années: on a tous fait pousser des fèves! Ce n’est pas très sorcier et c’est passionnant de voir la nature se développer. Ça nous permet aussi d’essayer de nouvelles variétés à très peu de frais. Et vous aurez aussi la satisfaction de l’avoir fait vous-même!
Au centre jardin, nous avons commencé nos plantations de vivaces dans la serre, et c’est pour nous un des plus beaux moments de l’année. Se remettre les mains dans la terre, le contact avec la nature, il y a quelque chose de thérapeutique là-dedans. Ça marque vraiment le début de la saison. Et cette semaine avec ce soleil après la neige et la grisaille, c’était euphorisant! Mais surtout, ensuite de voir les plantes se développer un peu plus de jour en jour, et certaines même fleurir au bout de seulement quelques semaines, il y a de quoi réveiller l’enfant qui sommeille en nous!

Alors voilà, la saison est lancée. Sortez tranquillement truelles et râteaux, mais surtout sortez dehors! Allez admirer la nature se transformer!

Chantal Rochette

Au Coin du jardin

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de