Plein Air Sainte-Adèle : Des retombées de près de 3M$ par année

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
Plein Air Sainte-Adèle : Des retombées de près de 3M$ par année
Travaux sur les sentiers

Plus de 80 membres et passionnés de plein-air ont assisté à l’assemblée générale de Plein Air Sainte-Adèle (PASA) le 19 mars dernier, à la Place des citoyens. L’organisme n’est pas peu fier du travail accompli après 30 ans d’existence. États des lieux avec le président des dernières années, Philip Malette.

 

L’étude de marché « Profil de la clientèle et impact économique des activités de plein-air dans les sentiers de Plein Air Sainte-Adèle » menée au Chantecler par la Chaire de tourisme Transat de l’UQAM, en collaboration avec PASA est sans conteste le plus grand projet chapeauté par l’organisme depuis ses débuts.

« Cette étude nous permet de compter sur des données réelles et l’analyse des résultats révèle des retombées économiques de près de 3M$ par année pour la Ville de Sainte-Adèle, confie Philip Malette. C’est un outil incroyable pour concentrer nos efforts aux bons endroits et pour convaincre d’éventuels partenaires. Ces résultats arrivent à point et ne pourront que nous aider à faire avancer le projet du Mont Loup-Garou. »

De remarquables réalisations

Un des grands défis de PASA demeure encore et toujours la protection et la pérennisation des sentiers dans une ère de développement immobilier constant. L’équipe de bénévoles s’est doté d’un chargé de projets, Sébastien Lévesque, qui apporte une expertise en urbanisme et une compréhension du langage et des règles tant au niveau municipal que légal. « Il nous permet de développer des liens privilégiés avec la ville et les propriétaires privés. Grâce à des négociations et du travail ciblé dans les sentiers, nous arrivons à contourner certains segments et à assurer le parcours sans les entrecouper. »

Ski de fond

En plus de l’entretien, grâce entre autres aux corvées organisées, la cohabitation et le partage des sentiers par les différents types d’utilisateurs a également été au cœur des préoccupations cette année. « Nous avons fait beaucoup d’éducation et de sensibilisation pour encourager la courtoisie via les réseaux sociaux et par l’ajout de signalisation, souligne Philip. Ces efforts ont été tellement concluants que nous poursuivons sur la même lancée. C’est très positif de ce côté-là! »

Parmi les projets porteurs, notons également la mise à jour des cartes de sentiers, versions estivale et hivernale, et leur intégration sur l’application Ondago sans oublier la refonte du site Web pour une interface plus moderne, une navigation plus intuitive et adaptée aux téléphones intelligents.

« Nous remarquons aussi un appui de plus en plus marqué de la part des commerçants de Sainte-Adèle qui constatent les retombées du plein-air dans la région et sont conscientisés plus que jamais à l’importance et à l’impact de notre travail, se réjouit le président. Ces dons de la communauté d’affaires et des particuliers nous permettent d’avoir une marge de manœuvre dans nos différents projets. »

PASA a profité de l’occasion pour renommer la piste de raquette Grand Tour du Mont Durocher pour la Augy en l’honneur d’Alain Augy, bénévole chez PASA depuis plus de 25 ans, dont plusieurs années à la présidence.

Plus de 80 membres et passionnés de plein-air ont assisté à l’AGA de l’organisme Plein air Sainte-Adèle le 19 mars dernier.
Du pain sur la planche en 2019

L’organisme poursuit ses efforts de pérennisation, de signalisation, de balisage et d’entretien des sentiers pour l’année à venir et fera partie prenante du projet du Mont Loup-Garou. Un dossier à suivre!

La Chaire de tourisme Transat a réalisé, entre le 15 décembre 2017 et le 15 novembre 2018, une étude visant à mesurer l’impact économique attribuable aux activités de plein-air sur le territoire de Sainte-Adèle. Voici les faits saillants de cette étude, menée pour Plein Air Sainte-Adèle (PASA), avec l’appui financier de la ville de Sainte-Adèle et de la Chambre de commerce de Sainte-Adèle.

ACHALENDAGE
  • 88 093 visites ont été effectuées entre décembre 2017 et novembre 2018 (12 mois)
  • Moyenne par mois : 7 341 visiteurs
PROFIL DES VISITEURS
  • 64 % des visiteurs sont des hommes
  • 60 % des visiteurs sont âgés de 35 à 54 ans
PROVENANCE DES VISITEURS
  • Plus de 80 % des visiteurs interceptés viennent des Laurentides et de Montréal
ACTIVITÉS PRATIQUÉES *
  • 48 % – vélo de montagne
  • 19 % – fatbike
  • 19 % – randonnée pédestre et course en sentiers
  • 8 % – raquette
  • 6 % – ski de fond
DÉPENSES TOTALES À SAINTE-ADÈLE
  • Lors de leurs sorties de plein air, les visiteurs ont dépensé un total de 4 124 040,46 $
  • De ce montant, 66,5 % est dépensé à Sainte-Adèle, soit 2 743 974,52 $
  • C’est l’équivalent de 7517,73 $ / jour
SATISFACTION DES VISITEURS
  • Les répondants sont tout à fait satisfaits de leur expérience globale dans les sentiers de PASA dans une très grande proportion (78 %)
  • 99,5 % des répondants estiment qu’ils fréquenteront probablement ou certainement les sentiers de PASA au cours de la prochaine année
  • 96 % des répondants recommanderaient les sentiers de PASA à leur entourage

* Il est à noter que cette étude a été réalisée dans le secteur du Chantecler uniquement, puisque l’accès y est plus centralisé que dans les autres secteurs. Le fait que l’étude ait été menée au Chantecler explique notamment les hauts pourcentages associés au vélo de montagne et au fatbike; l’essentiel de nos sentiers de vélo étant concentré dans ce secteur.

Bien que cela fasse maintenant plusieurs années que les bénévoles de PASA aménagent des sentiers de vélo au Chantecler, il importe de rappeler que ce terrain n’appartient pas à la ville de Sainte-Adèle et que le développement de ce réseau repose essentiellement sur l’accord du propriétaire.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Lafond Pierreleeloo Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
leeloo
Invité
leeloo

Achalandage……

Lafond Pierre
Invité
Lafond Pierre

La grande Arnaque du Mont Loup 🐺 Garou avec l’argent de citoyens de Sainte-Adèle, ville surendettée , pour satisfaire les besoins d’un petit groupe, appelé la secte du plein air avec leur sempiternelle cassette de pérennisation des sentiers sur des terrains zonés humides , nullement dans la mite des promoteurs . Le bonhomme sept heures encore, je vous invite à lire mon article dans le journal Accès: Les Verts contre les Rouges.

Bon 🚵‍♀️ et bonne 🏊‍♂️.

Pierre Lafond
Conseiller municipal
Sainte-Adèle