(Photo : Simon Cordeau)
|

Coups de cœur de la rédaction

Par Simon Cordeau

Escapade dans la Réserve naturelle Alfred-Kelly

À la vieille gare de Prévost, juste à côté de la piste cyclable, se trouve une des entrées pour la Réserve naturelle Alfred-Kelly. J’ai enfin décidé de m’y engouffrer, pour y découvrir une forêt féérique, aux sentiers couverts de racines et de roches, et aux escaliers faits de pierres. J’ai fait le tour du lac Paradis, où chantent les grenouilles. L’éclaircie révèle une majestueuse falaise derrière. J’ai même vu un castor travaillant sur son barrage! J’ai aussi monté au sommet du mont Shaw, d’où j’ai pu jeter un regard nouveau sur ma ville natale. Mais je devrai y retourner pour explorer les falaises et leurs points de vue panoramiques.

Les sentiers interconnectés vous permettent de personnaliser votre parcours et sa durée. Aussi, ouvrez l’oeil! On peut observer dans ces falaises 22 des 27 espèces d’oiseaux de proie présentes au Québec. Et lorsque vous sortez de cet oasis de pure nature, vous êtes déjà au coeur de Prévost pour casser la croûte ou prendre un verre.

Où : Prévost et Piedmont  |  Quoi faire : Randonnée pédestre  |  Droit d’accès : Gratuit!
Informations : 1272, rue de la Traverse, Prévost  |  1 877 876 5444 | naturedestinations.ca quebec@conservationdelanature.ca

Aventure au Parc du Mont Loup-Garou

Dans ce parc de 788 acres se cacherait une créature mythique, qui n’apparaît que les soirs de pleine lune. Et lorsqu’on suit les sentiers de terre étroits qui traversent une forêt magique, des éclaircies prodigieuses, des lacs paisibles et des marais dorés, c’est facile d’y croire. Je suis même tombé face-à-face avec un arbre qui avait… un visage! Il y en a même plusieurs, qui épient votre randonnée.

Mais la frayeur a vite fait place à la sérénité. Contrairement à Alfred-Kelly, ce parc se trouve à l’écart du vrombissement de la ville et des autoroutes, au bout d’un chemin de gravel. Ici, on n’entend que la caresse du vent, le chant des oiseaux et le craquement de la forêt.

On dit que la vue, au sommet du mont Loup-Garou, est tout aussi magique. Mais la forêt a dû m’ensorceler, puisque je me suis trompé de sentier pour m’y rendre. Lorsque j’ai retrouvé mon chemin, le soleil baissait et le ciel s’assombrissait. J’ai donc décidé de mettre fin à mon aventure, plutôt que de risquer la forêt entre chien et loup.

Où : Sainte-Adèle  |  Quoi faire : Randonnée pédestre ou vélo de montagne
Droit d’accès : Gratuit, mais une contribution volontaire est appréciée
Informations : Au bout du chemin du Paysan, Sainte-Adèle  |  450-229-2921, poste 8300
info@pleinairsteadele.com  |  pleinairsteadele.com

Photo : Archives

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.