(Photo : Archives - Nordy)

Mike Loken : Le « dernier traceur » nous a quittés

Par Marie-Catherine Goudreau

Le traceur de sentiers de ski de fond de Sainte-Anne-des-Lacs, Mike Loken, est décédé le 18 janvier dernier à l’âge de 98 ans après avoir combattu une pneumonie.

Né en 1924, Mike Loken a immigré de la Norvège au Canada en 1954. En 1958, il a acheté un chalet à Sainte-Anne-des-Lacs. C’est alors qu’il a commencé le sentier d’environ 15 km qui porte son nom, confiait le skieur en entrevue avec le Journal en février 2021. Il le tracera lui-même, seul, avec pour seule aide des cisailles, une scie à main et une hache. M. Loken entretiendra le sentier jusqu’en 2010 au moins, alors qu’il a 86 ans. Depuis, la Loken fait partie des sentiers patrimoniaux des Laurentides.

M. Mike Loken, à l’âge de 86 ans, à l’œuvre dans le sentier Loken. Photo : Mme Kris Loken

Hommage

Sa fille, Kris Loken, a par ailleurs publié un message en anglais sur Facebook pour rendre hommage à son père.

« La meilleure chose que tout le monde pourrait faire pour honorer son legs : parler aux gouvernements locaux, aux voisins, aux amis, aux propriétaires, de la protection et/ou de la réouverture des sentiers patrimoniaux des Laurentides », écrit-elle. « La création de sentiers a été sa passion depuis les années 1950, mais trop d’entre eux ont été perdus au cours de la dernière décennie. » [Traduction libre]

« Par dessus tout, allez dehors, allez skier, nager, faire des randonnées, du vélo, de la marche. Appréciez tout ce que le plein air a à offrir, pour rester actif, de la même manière qu’il l’a été. Et quand il pleut, jouez au crib, buvez un verre de vin (ou de l’aquavit si vous vous sentez dangereux), profitez du chocolat, soyez social. Ce n’est pas ridicule de penser qu’il aurait pu (et aurait du) survivre à tout, parce qu’il était tellement bon pour ça. Vivre. Aucun moment perdu, toujours en mouvement, toujours en train d’apprécier la vie. Il n’y a pas de temps pour arrêter et sentir les roses, quand il y a des sentiers devant. Et ceux qu’il a construit sont parmi les meilleurs », poursuit-elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *