(Photo : Facebook Plein air Sainte-Adèle)
Le refuge du Mont Loup-Garou en hiver.
|

Plein air Sainte-Adèle fait son bilan 2023

Par Marie-Catherine Goudreau

L’organisme Plein air Sainte-Adèle (PASA) tenait son assemblée générale annuelle le 27 mars dernier à la Place des citoyens. Durant la soirée, le conseil d’administration a fait le point sur l’année 2023 et déterminé ses objectifs pour l’année à venir.

En 2023, l’organisme a surtout fait des efforts pour mettre à niveau et pérenniser des sentiers, pour mobiliser la communauté et pour le fonctionnement du conseil d’administration et de l’organisme. « De plus en plus, on s’aperçoit qu’on doit travailler sur nos sentiers existants, en raison de l’incidence des changements climatiques, des pluies abondantes notamment », a souligné le président de PASA, Daniel Bergeron.

Un des objectifs en 2023 qui a été plus ou moins atteint est la mobilisation des randonneurs. « Les marcheurs sont très présents dans nos sentiers, mais moins dans les corvées et dans nos interactions. C’est un des défis qu’on avait et qu’on va continuer de travailler », a rapporté M. Bergeron. L’organisme a même dû embaucher trois employés à temps partiel pour l’entretien de sentiers pédestres, en raison d’un manque de bénévoles. « La Ville va nous aider dans ce sens et au niveau des communications, on va travailler pour que ce soit aussi axé vers les marcheurs. »

Dominique Hamel, qui était membre du conseil d’administration et responsable des communications chez PASA, a donné sa démission de son poste et n’était pas présente à l’assemblée.


Les résultats en chiffres 

  • 15 kilomètres de sentiers créés ou officialisés
  • 6 kilomètres de sentiers pérennisés
  • 13 kilomètres de sentiers mis à niveau
  • 1 accord pour développer un nouveau secteur (Forêt des 4 versants)
  • 11 projets de lotissement examinés pour des contributions aux fins de parc
  • 3 ententes de passage
  • 1 100 membres privilèges
  • 1 342 membres
  • 324 000 $ en produits
  • 311 000 $ en charges

Plus de revenus, plus de dépenses

Lors de l’assemblée, on a aussi procédé à la présentation des états financiers. Les revenus ont considérablement augmenté par rapport à 2022, passant de 118 000 $ à 324 000 $. On explique cette différence notamment par les subventions obtenues et les revenus des cartes privilèges. Les dépenses ont quant à elles augmenté de 105 000 $ en 2022 à 311 000 $ en 2023. Les entretiens pour les sentiers de vélo représentent les plus grandes dépenses.

L’organisme a souligné les contributions financières de ses partenaires, notamment des entreprises locales (Espresso Sports, Centre de rénovation Rioppel, Sentiers Pays-d’en-Haut et Code Mountains). Puis, on a remercié la Ville de Sainte-Adèle, autant les élus que l’administration, pour son soutien, ainsi que la Chambre de commerce et de tourisme de Sainte-Adèle. Par ailleurs, les revenus liés aux cartes membres privilèges PASA, au coût de 100 $ par année, ont rapporté plus de 67 000 $ à l’organisme.

Nouveaux sentiers

PASA a aussi développé plusieurs kilomètres de nouveaux sentiers, dont un nouveau secteur de 6 km dans la Forêt des 4 versants. Ce secteur est l’objet d’un développement immobilier, où la Ville a pu obtenir 10 % en contributions à fins de parc. « Le projet est en cinq phases, on est présentement dans les phases un et deux. On est en train de discuter avec le propriétaire pour des servitudes additionnelles. En attendant qu’il active les phases 3, 4 et 5, il nous a donné accès au terrain et nous a aidé à aménager les sentiers et ces espaces », explique M. Bergeron. Les sentiers rejoignent le mont Olympia à Piedmont.

Puis, cette année, l’organisme a revu la cartographie des sentiers et a fusionné tous les secteurs et les différents sports dans une seule carte. 

Plein air Sainte-Adèle travaille aussi à développer et pérenniser le secteur Mont-Rolland pour notamment le lier avec celui des 4 Versants.


Priorités 2024

  • Poursuivre la mise à niveau des sentiers dans tous les secteurs pérennisés
  • Poursuivre les efforts de mobilisation de la communauté
  • Préparer et protéger l’avenir (Plan Plein air Sainte-Adèle 2030)
  • Consolider la composition du conseil d’administration (3 axes : Administrateurs, gestionnaires, ambassadeurs)
  • Améliorer la gestion

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *