Plusieurs barils récupérateurs d’eau de pluie distribués à Sainte-Agathe-des-Monts

Par Journal Accès

5e anniversaire du Fonds Éco IGA

Dans le cadre des célébrations du 5e anniversaire du Fonds Éco IGA, une grande distribution de plus de 12 000 barils récupérateurs d’eau de pluie est effectuée à l’échelle du Québec. À Sainte-Agathe-des-Monts, plus de 70 citoyens sont repartis aujourd’hui avec un de ces barils.

Des anciens barils d’olives pour récupérer l’eau de pluie

Les barils qui ont été distribués sont d’anciens barils d’olives d’un volume de 200 litres, reconditionnés au Québec, permettant ainsi de récupérer l’eau de pluie et par le fait même d’économiser cette précieuse ressource. L’eau ainsi recueillie peut servir à toute tâche ne nécessitant pas d’eau potable, comme les travaux de jardinage et de nettoyage extérieur. Très utile quand on sait qu’un boyau d’arrosage débite

1 000 litres à l’heure, c’est-à-dire la quantité d’eau qu’une personne boit en trois ans (source Fondation Eau secours).

«L’économie de l’eau potable est un enjeu qui gagne en importance parmi les préoccupations des Québécois et Québécoises. Ce matériel environnemental constitue donc une façon de participer à la préservation de nos ressources», a mentionné Pierre Lussier, vice-président directeur du Jour de la Terre Québec. Le Fonds Éco IGA s’est associé depuis ses débuts au Jour de la Terre Québec, démontrant ainsi la volonté réelle d’IGA d’encourager la réalisation de projets durables dans toutes les régions du Québec.

Plus de 260 000 $ remis dans les Laurentides

Depuis sa création, le Fonds a permis de réaliser plus de 500 projets environnementaux partout au Québec. Pour la région des Laurentides seulement, le Fonds Éco IGA a contribué depuis 2008 à 43 projets pour une valeur de plus de 260 000$. Les marchands IGA sont par ailleurs fiers d’annoncer un 5e million de dollars pour financer de nouveaux projets de développement durable.

«Les marchands IGA sont des marchands très impliqués dans leur collectivité et par conséquent, nous sommes très heureux que le Fonds contribue à financer des projets environnementaux porteurs et concrets dans nos régions», a mentionné Robert Tellier, propriétaire du IGA extra situé à Sainte-Agathe-des-Monts.

Dans la MRC Antoine-Labelle, le projet que la Fondation de la MRC d’Antoine-Labelle pour l’environnement a réalisé est un excellent exemple de résultats concrets et tangibles qu’apporte la contribution du Fonds Éco IGA. «Notre partenariat avec le Fonds nous a permis de poursuivre l’aventure de la Caravane de l’environnement. Grâce aux 300 ateliers éducatifs offerts, nous avons sensibilisé annuellement plus de 3000 élèves aux diverses problématiques environnementales en plus de les inciter à poser des gestes concrets au quotidien», a expliqué Francine

Asselin-Bélisle, présidente de la Fondation de la MRC d’Antoine-Labelle pour l’environnement et mairesse de la municipalité de Lac-Saguay.

Appel de projets de revégétalisation d’un espace oublié

Pour souligner son 5e anniversaire, le Fonds Éco IGA offre une contribution de 100 000 $ pour revégétaliser un espace oublié. Le but de cette opération est de transformer un espace dévalorisé (terrain vague, stationnement, ruelle) en lieu vivant où la biodiversité reprendra ses droits.

Pour réaliser ce projet, le Fonds Éco IGA invite les municipalités ou les groupes de citoyens et ONG soutenus par leurs municipalités, à déposer d’ici cet automne, des propositions. Le projet le plus prometteur se verra offrir une bourse de 100 000 $ par le Fonds Éco IGA pour la réalisation de cet espace vert.

Visitez le www.jourdelaterre.org pour de l’information supplémentaire sur l’appel de projets de revégétalisation et les distributions de barils récupérateurs d’eau de pluie dans la région des Laurentides.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de