Portage célèbre 45 ans à vaincre la toxicomanie

Par Journal Accès
Portage célèbre 45 ans à vaincre la toxicomanie
France Poirier, COLLABORATION SPÉCIALE

Anniversaire

Le 14 février dernier, Portage soulignait son 45e anniversaire. Le Centre Portage a aidé plus de 40 000 personnes au cours de ces 45 ans, tant les résidents que leurs familles.

Quarante-cinq ans à venir en aide à des milliers de personnes avec des problèmes de dépendance afin qu’elles retrouvent un mode de vie sain et réintègrent la société. Pour l’occasion, tous les centres de Portage à travers le Canada ont réuni les employés, les résidents et les finissants pour une journée de célébrations sous le signe de la fierté et de l’entraide.

« C’est avec une grande émotion que je me retrouve devant vous aujourd’hui. Nous sommes tous réunis pour célébrer le 45e anniversaire de Portage, soit l’anniversaire de l’ouverture de notre premier centre, ici même, au lac Écho. C’est donc le 14 février 1973, le jour de la Saint-Valentin, que Portage accueillait ses dix premiers résidents et amorçait son programme sur ce magnifique domaine de 35 acres. Aujourd’hui, 45 ans plus tard, le Domaine du lac Écho, à Prévost, accueille 194 résidents, soit 90 adultes et 64 adolescents et l’organisation offre huit programmes au Québec et des services dans trois provinces canadiennes », a déclaré M. Peter Howlett, président de Portage.

Journée de la métamorphose

Sur l’heure du midi, plus de 200 employés, résidents et amis de Portage ont souligné l’événement au centre du lac Écho. « Nous sommes heureux d’ouvrir nos portes aux résidants de tous les centres du Québec.

Le modèle de Portage s’est développé avec les années. Nous avons raffiné notre offre de services, qui a évolué en un programme de traitement profondément humain, où l’esprit d’entraide, la convivialité et le partage règnent », a déclaré Caroline Gélinas, directrice du centre.

Il faut savoir qu’à Portage, on favorise une approche de communauté thérapeutique, c’est-à-dire que les résidents se soutiennent entre eux en faisant partie d’un groupe de gens qui traversent des difficultés similaires dont certains sont plus avancés dans leur démarche. Ils s’aident mutuellement dans la reconnaissance des causes premières de leur problème de toxicomanie et dans la recherche de solutions afin d’y faire face. Les intervenants agissent en soutien au groupe.

« Le personnel de Portage est indispensable à la réalisation de notre mission. Ils sont au cœur de notre intervention. Leur empathie et leur professionnalisme contribuent au mieux-être de nos résidents et de nos finissants », a souligné M. Howlett.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de