Portrait de Joey Beauchamp: du 200% en tout temps

Par Val Paquette

Les Montagnards de Sainte-Agathe

Quel est ton cheminement hockey pour t’être rendu dans la LHJAAAQ?
-Mes premières années de hockey mineur ont été faites en Allemagne, là ou mon père jouait (semi pro). En 2001, nous sommes revenus au Québec, ici, j’ai poursuivi le reste de mon hockey mineur pour les Montagnards de Ste-Agathe, Calibre CC et BB.

Qu’est-ce que ça fait de jouer sous la gouverne de ton père?
-Ce n’est pas très évident car je dois me prouver plus que les autres sinon le monde profite de dire que je suis dans l’équipe grâce à l’instructeur. Je me dois de donner mon 200% en tout temps… cela me donne donc une pression de plus sur les épaules.

Comment te sens-tu au noyau d’une équipe d’expansion?
-Généralement bien car l’organisation et les joueurs son super… cela facilite bien des choses. Le désavantage est que les autres équipes de la ligue ont une base bien plus solide que nous car plusieurs joueurs se connaissent bien et ont déjà joué plusieurs années et ensemble contrairement à nous. Lorsque tu joues avec des coéquipiers que tu connais plus ou moins, ça devient difficile d’avoir une bonne communication sur la glace, cela est une des principales raisons du fait que être une équipe d’expansion n’est pas évident.

Comment vont tes études combinées au hockey?
-Très bien, je commence sous peu des cours d’entraîneur privé au progym à Montréal et par la suite je vais peut-être me spécialiser en diététique.

Ton joueur préféré dans la L.N.H.?
-Alexeï Kovalev

Quelles sont tes réactions après avoir participé au développement visuel d’un catalogue d’équipement de hockey d’une compagnie d’envergure mondiale?
-Vraiment énervé à l’idée d’être sur une page couverture d’un catalogue de hockey. Je n’aurais jamais cru pouvoir participer à un tel projet à Ste-Agathe. Le «shooting» de photos était vraiment terrible, je me sentais comme un vrai pro prit en photo! Sans oublier l’équipe de la compagnie D.R. qui était vraiment extraordinaire.
À part le hockey, quelles sont tes passions?
-J’adore vraiment tout ce qui touche le sport et l’entraînement.

Où t’entraînes-tu l’été?
-Au Studio 62 à Ste-Agathe, la gym appartient à mes parents. Je travaille là également.

Quel sont tes objectifs personnels et ceux de ton équipe pour le restant de la saison?
-Mon but premier cette année en tant que recrue de la LHJAAAQ est vraiment de prendre de l’expérience et de bâtir une bonne confiance pour améliorer mon jeu. Pour l’équipe en général c’est de construire un noyau solide pour les prochaines années et de se bâtir une réputation de compétiteur, sans oublier que d’ici la fin de la saison nous allons donner notre 100% et allons satisfaire nos spectateurs.

Penses-tu, un jour, suivre les traces de ton père et devenir entraîneur d’une équipe de hockey de calibre élevé?
-Suivre les traces de mon père est mon rêve…pas nécessairement être entraîneur d’une équipe, mais aller jouer en Europe et par la suite prendre la relève du studio 62 serait vraiment génial. D’ailleurs mon défit personnel est de suivre ses traces.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments