Portrait de la consommation de cannabis avant sa légalisation

Par Production Accès
Portrait de la consommation de cannabis avant sa légalisation
86e71149-2a1c-4c23-a281-fc0fd8015e8c

Enquête québécoise sur le cannabis 2018

Françoise Le Guen

Selon les résultats de l’Enquête québécoise sur le cannabis (EQC) 2018 intitulée : « La consommation de cannabis et les perceptions des Québécois : un portrait prélégalisation », 14 % des Québécois de 15 ans et plus ont consommé du cannabis dans les 12 mois précédant l’enquête. La raison la plus souvent évoquée pour en consommer ? Pour se détendre.

En effet, parmi ces 14 %, 83 % disent en consommer pour se détendre, 53 %, pour ressentir l’effet euphorisant qu’il procure, et 44 %, pour dormir. Les résultats démontrent également que la consommation de cannabis est plus fréquente chez les hommes (17 %) que chez les femmes (11 %) et plus importante chez les personnes de 18 à 24 ans (36 %) que chez les 15-17 ans (22 %), les 25-34 ans (26 %), les 35-54 ans (12 %) et les 55 ans et plus (4,5 %).

L’enquête dévoile également qu’environ 2 % des Québécois de 15 ans et plus sont des consommateurs quotidiens de cannabis. La moitié d’entre eux indique en consommer pour traiter un problème de santé, tels que les douleurs chroniques (64 %), l’anxiété ou la nervosité (53 %), les troubles du sommeil (48 %) et la dépression (30 %).

Parmi les Québécois ayant consommé du cannabis au cours des 12 mois précédant l’enquête :

95 % l’ont fumé;

94 % en ont consommé à domicile;

78 % l’ont, entre autres, obtenu d’un proche, alors que 32 % disent s’en être procuré auprès d’un revendeur illégal;

33 % en ont consommé dans un lieu public extérieur tel qu’une rue, un parc ou une ruelle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de