pour les amoureux de la nature…

Par Eric-Olivier Dallard

Saint-Joseph-du-Lac

La municipalité de Saint-Joseph-du-Lac enchantera les amoureux de la nature et de l’agrotourisme avec ses nombreux vergers et vignobles. Seulement sur le chemin Principal, vous trouverez un centre d’interprétation, une cidrerie, un verger et un vignoble!

Le Centre d’interprétation de la Courge du Québec vous invite à cueillir des courges ou des citrouilles dans le magnifique jardin, visiter le centre d’interprétation, déguster des recettes à base de courges et flâner dans les boutiques champêtres. ??À la Cidrerie Les Vergers Lafrance, vous aurez la chance de déguster différents cidres, dont certains ont gagné de prestigieux prix. Vous pourrez aussi vous procurer quelques uns des délicieux produits. Un petit peu plus loin sur la même rue, le Verger POMMALEFUN propose des activités très intéressantes pour les plus jeunes. Les fins de semaines de l’automne, Marie Quatre Pommes racontera des histoires aux enfants et leur en apprendra plus sur la pomme. Vous pourrez cueillir vous-même vos pommes, visiter la mini-ferme et faire une balade en tracteur jusqu’à l’étang des canards. Une boutique champêtre vous permettra également de goûter et d’acheter du jus, des confitures et des gelées. Pour ceux qui ont le bec plus sucré, la Chocolaterie Pommalefun propose des chocolats fins faits de fruit du verger. Le dernier arrêt sur le chemin Principal se fait au Vignoble La Roche des Brises où vous trouverez 45 000 plants de vignes et 3 000 pommiers à flanc de montagne. Le décor féérique vous rappellera celui des vignobles californiens. Il vous sera aussi possible de faire des visites guidées et commentées. Situé pratiquement au cœur du village de Saint-Joseph-du-Lac, le Verger Lamarche est un autre verger qu’il vous est possible de visiter. Vous pourrez y faire de l’autocueillette, une balade en tracteur, une visite de la mini-ferme ou une dégustation de délicieuses crêpes bretonnes et desserts faits maison au café-bistro.

Voyez aussi les PUBLICITÉS DES AN­NONCEURS DE CETTE PAGE afin de profiter des meilleures idées pour profiter au mieux de la magnifique municipalité de Saint-Joseph-du-Lac…

L’histoire de Saint-Joseph…

Située aux confins montagneux des trois plus vieilles paroisses du comté de Deux-Montagnes, la paroisse village du patronage de Saint-Joseph est sise sur la montagne. À 600 pieds au-dessus du niveau de la mer, le saisissant panorama permet de contempler le Mont-Royal et une vingtaine de villages avec leur clocher.

Le territoire de la municipalité de Saint-Joseph-du-Lac fait partie de la seigneurie du Lac des Deux-Montagnes pendant plus de cent ans. Cette seigneurie est accordée le 17 octobre 1717 aux Ecclésiastiques du Séminaire de Saint-Sulpice de Paris, appelés aussi Sulpiciens et déjà seigneurs de l’île de Montréal. En 1783, les Sulpiciens signent un total de 25 concessions. En dix ans, soit de 1782 à 1793, les 81 terres de la côte Saint-Joseph sont concédées à des colons. En 1803, le chemin de la côte Saint-Joseph est prolongé vers le nord pour permettre aux colons de se rendre jusqu’à Saint-Benoît. 

La municipalité devenait de plein droit, le 1er juillet 1855, une municipalité de paroisse. Comme la municipalité ne dispose pas des documents officiels de son incorporation, on s’entend sur la date du 1er juillet 1855. Au moment de sa formation, la nouvelle municipalité de paroisse comprend le rang double de côte Saint-Joseph et les terres des concessions de la Baie. Le tout s’étend sur une longueur de 10 kilomètres depuis le bord du lac de Deux-Montagnes jusqu’aux limites de la paroisse Saint-Benoît, et sur une largeur de 3.5 kilomètres. La population se chiffre à cette époque à 1020 personnes réparties dans environ 180 familles.

Pendant près de 80 ans, Saint-Joseph-du-Lac maintient à peu près le même nombre de personnes sur son territoire. Ce n’est qu’à partir des années soixante-dix qu’une croissance de la population sur le territoire est observée. Ceci coïncide avec la construction de l’autoroute 640 qui permettra plusieurs nouveaux développements résidentiels. Plus récemment, le nouveau millénaire apporte son lot de nouvelles rues résidentielles. Au cours des vingt dernières années, la population de Saint-Joseph-du-Lac a plus que doublé; en 2006 on compte plus de 5286 habitants.

La vocation de Saint-Joseph-du-Lac basée sur l’industrie de la pomme se complète avantageusement avec les besoins résidentiels qui connaissent une forte hausse. Pour ne pas altérer le développement des vergers, la plupart des nouveaux secteurs résidentiels vont se développer dans le bas de Saint-Joseph, ce qui permettra également de conserver le noyau villageois intact et de lui conserver tout son charme.

Aujourd’hui, l’économie de la région de Saint-Joseph-du-Lac repose encore sur l’agriculture et plus particulièrement sur la production de la pomme et ses dérivés.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de