Pour les bonnes causes de la région

Par Eric-Olivier Dallard

Bernard Franke fait don de ses photos d’art

Avec son expérience en course automobile, la Formule 1 est devenue son sujet principal. Il a photographié 12 Grand Prix du Canada, un Grand Prix d’Europe et un à Monaco. Ses photos ont commencé à apparaître dans les levées de fonds pour des évènements à but non lucratif, par exemple pour la Fondation Médicale des Laurentides, Fondation Tremblant, et cette année un tout nouveau venu, la SPCA.

 

Dès le moment où son style et sa technique ont pris du gallon, la demande s’est faite plus grande…

 

Bernard Franke se considère plutôt comme un artiste photographe amateur, et tant que sa principale occupation d’homme d’affaires tiendra la première place dans son quotidien, ses photos seront disponibles seulement pour les levées de fonds, où les profits seront versés aux fondations qui lui tiennent vraiment à cœur. «Je me considère comme un photographe amateur avancé qui a travaillé sa technique sur quelques sujets bien précis mais, dans les Laurentides, il y a d’excellents photographes et certains d’entre eux m’ont beaucoup aidé à parfaire ma technique. C’est eux les vrais pros qui gagnent leurs vies dans ce domaine, moi, c’est plus le côté artistique qui m’attire. Tant que les gens feront de belles mises aux soirées de levées de fonds, je continuerai à offrir mes photos».

 

Cette année, la Fondation Tremblant recevra quatre photos de Formule 1, dont la Ferrari de Gilles Villeneuve en action, celle du Champion du Monde, Sébastian Vettel, Michael Schumacher, septuple champion de F1, et le gagnant du Grand Prix de Montréal 2010, Lewis Hamilton. En plus, et une première cette année, Bernard Franke tentera l’expérience avec trois photos de tigres, prisent en 2006 et 2010 lors de sa visite au sanctuaire pour grands félins abandonnés en Floride.

 

«Les photos de Formule 1 ont toujours été très populaires aux soirées bénéfices car les gens trippent sur leur pilote préféré, mais avec les tigres, ça sera intéressent de voir si la demande sera aussi grande. Les tigres ont été photographiés à moins de 3 mètres avec une lentille de 300mm».

 

Pour quelqu’un qui détestait faire de la photographie jusqu’à l’âge de 30 ans, Bernard Franke prouve que l’on peut toujours changer d’idée et rêver d’être juste pour un petit moment, un artiste!

 

Don de photos pour l’encan de la Fondation Tremblant à l’Hôtel Fairmont Tremblant samedi le 23 avril de 17h à 20h.

 

Bernard Franke,

Franke Ste-Agathe

180, rue Principale 

Sainte-Agathe-des-Monts

Tél.: (819) 326-9075

ou 1 888 480-9075

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de