Prévost

Par Nathalie Deraspe

Le pont Shaw désormais fermé

Vendredi dernier, le ministère des Trans-ports a décidé de fermer le pont Shaw à toute circulation. La structure, qui date de 1923, subissait une détérioration accélérée depuis 2005.

Ces dernières années, le pont avait fait l’objet de plusieurs analyses. La municipalité avait même entrepris de limiter la circulation à un véhicule à la fois. Cette mesure était toutefois difficilement applicable faute d’inspecteurs, a souligné le conseiller municipal Jean-Pierre Joubert. En janvier dernier, le ministère des Trans-ports a repris la gestion des ponts municipaux de la province, dont celui de Prévost. Après plusieurs évaluations, il a été convenu qu’il serait plus prudent d’en interdire l’accès à toute circulation, y compris aux piétons et cyclistes. Sur ce point, le ministère est catégorique. Il faudra d’autres analyses et études techniques avant de lever l’interdiction aux usagers sur roues ou à pied.

Deux discours
Étrangement, un communiqué de la Ville émis trois jours après l’avis du ministère, stipule au contraire que seuls les véhicules ne peuvent plus avoir accès au pont. Clau-de Ouimet, agente de communication au bureau régional du ministère des Transports, souligne que la municipalité aurait dû discuter de ce point avant de prendre une telle décision. «Nous n’avons jamais autorisé cela», a-t-elle affirmé.

De nouvelles analyses devraient avoir lieu au cours des prochains jours pour décider si cet icône patrimonial de 85 ans d’âge sera partiellement ou complètement refait. Pour l’heure, les résidents du secteur doivent effectuer un détour de moins d’un kilomètre pour rejoindre le coeur du village. Pour les Prévostois, pas question de se défaire de ce tracé qui enjambe la rivière du nord. Les archives de la Ville démontrent qu’en 1910, le pont de bois qui a précédé la construction actuelle, constituait la seule route praticable, rappelle M. Joubert. Avant sa fermeture, une centaine de véhicules par jour utilisaient cette voie d’accès. Toutes les mesures de sécurité seront envisagées sur la 117 et les rues Principale et Louis-Morin pour faciliter la vie aux automobilistes. Le conseil municipal prendra position dans ce dossier lors de l’assemblée régulière du 14 juillet prochain.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de