Primaire et secondaire : Un taux de réussite encourageant

Par Marie-Catherine Goudreau (initiative de journalisme local)
Primaire et secondaire : Un taux de réussite encourageant

Les résultats scolaires de la première étape des élèves du primaire et du secondaire maintenant publiés, le gouvernement a pu faire un bilan de mi-année. Lors de sa conférence de presse du 10 février, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a montré sa satisfaction quant au taux de réussite des élèves de la province.

À l’échelle nationale, les résultats au primaire sont similaires à l’année dernière et il y a eu peu de variation dans le taux de réussite. Au secondaire, le taux de réussite varie selon l’année. Les variations les plus importantes sont en mathématiques au quatrième secondaire, alors que le taux de réussite a chuté de 4,2%. En première et deuxième secondaire, il y a eu peu de changement dans le taux de réussite, sinon qu’il y a eu une hausse de 3,1% en mathématiques pour la première année. En cinquième secondaire, il n’y a pas eu de variations en français ni en mathématiques. Selon M. Roberge, « il y a des variations, mais elles ne sont pas très grandes. Ce n’est pas insurmontable. »

Résultats encourageants dans la région

Dans les Laurentides, on a remarqué des résultats scolaires très positifs selon les centres de service scolaire des Laurentides (CSSL) et de la Rivière-du-Nord (CSSRDN).

Au CSSL, les élèves du primaire ont obtenu des résultats académiques similaires à ceux de l’année dernière, avec un taux de réussite de 94,1 % en français et de 90,9 % en mathématiques. Au secondaire, alors que les écoles n’avaient pas eu de « pratique » au printemps puisqu’elles étaient restées fermées, on anticipait des résultats moins performants, explique Sébastien Tardif, directeur général du CSSL. Toutefois, on note une augmentation de 1,2 point en français, et en mathématiques, une baisse de 3 points.

« Dans le contexte, je suis très satisfait et fier du travail de nos élèves qui se sont adaptés à ces changements », a-t-il souligné.

Au CSSRDN, les résultats au secondaire et au primaire sont comparables, voire similaires, à ceux de l’an dernier. Au primaire, les taux de réussite en français et en mathématiques dépassent 90 %, alors qu’au secondaire, ils se situent entre 84 % et 87 %. Par rapport à la même date l’an dernier, les taux de réussite dans ces matières se situaient à 86% en français et 84 % en mathématiques. Le centre de service scolaire a tenu à souligner le travail de ses élèves qui ont su s’adapter à un quotidien bouleversé par la pandémie.

Nouvelle pondération

Lors de la conférence de ministre de l’Éducation, la nouvelle pondération des bulletins a été annoncée. Pour la première étape, le bulletin comptera pour 35% et la deuxième étape sera de 65%. Dans une année régulière, les premier et deuxième bulletin comptent pour 20% chaque, et le troisième pour 60%. « C’est semblable à une année régulière avec un léger ajustement. Je tenais à avoir un portrait statistique avant de tracer la ligne », a précisé M. Roberge en point de presse.

Cette nouvelle pondération est bien accueillie dans les Laurentides. « Même si les moyennes en général sont très comparables à l’année dernière, il y a des élèves qui ont eu des conséquences négatives de la pandémie. Ça donne aux élèves qui ont été plus atteints une plus grande chance pour se rattraper », a commenté M. Tardif.

La réaction est la même au CSSRDN : « Nous accueillons favorablement cette pondération qui nous permet de nous donner du temps pour l’enseignement et le soutien à la réussite des élèves, notamment pour les élèves les plus à risque », ont-ils fait savoir par courriel.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments