Prix Émergence pour un jeune Laurentien

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
Prix Émergence pour un jeune Laurentien

La Course de Régions

C’est au Théâtre Granada de Sherbrooke  le jeudi 10 octobre, que s’est déroulée la soirée Première de la Course des régions. L’événement consistait à projeter les œuvres cinématographiques des 13 jeunes réalisateurs venus de différentes régions du Québec. Suite à une période de votes, les meilleurs films étaient primés, devant une salle bondée.

Lors de cette soirée de reconnaissance, Maximilien Rolland, 18 ans, plus jeune candidat de la Course et représentant des Laurentides, s’est mérité le prix Émergence INIS. Cette mention vise à souligner la persévérance d’un candidat tout au long de l’aventure. Il se mérite une bourse de 1000$ en formation dispensée à l’Institut national de l’image et du son (INIS), ainsi qu’une aide technique de 2000$.

 

Événement national dédié aux cinéastes émergents, la Course des régions se déroule sur plusieurs mois durant lesquels, les candidats peuvent s’inscrire et soumettre leur projet. Après une sélection, les cinéastes en provenance de différentes régions se mettent à l’œuvre et passent l’été à tourner et peaufiner leur travail. Les films et documentaires sont ensuite projetés devant public et un votre détermine les gagnants de la Course. 

 

Le Prix du public a été remis à Pierre-Marc Asselin, 24 ans, du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour son documentaire Payic au cours duquel il dépeint le portrait de son grand-père qui, chaque matin, écrit un courriel d’humeur et de citations diverses à près de 70 abonnés. Le gagnant remporte un stage rémunéré d’une semaine à Radio-Canada.

 

Éric Filiatreault, de la Montérégie, est reparti avec le prix du Meilleur documentaire. Résilience 21 met en scène Gregory et Shawn McKenn qui s’entraînent pour une course de 5 km. Le père n’a pas enfilé les espadrilles depuis deux ans et le fils est atteint de trisomie 21. Tout un défi! Le cinéaste de 26 ans repart plus riche de 1000$.

Parenthèses, de Benoît Ouellet, 26 ans, du Bas-Saint-Laurent, a été primé Meilleure œuvre de fiction. Le cinéaste met en scène l’histoire d’un homme âgé qui se fait arrêter pour conduite avec les facultés affaiblies.

 

Une mention spéciale a été attribuée à

Anthony Hamelin. Il reçoit une bourse de 500$ en formation à l’INIS.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de