Un projet pilote qui profite à nos travailleurs saisonniers

Par Journal Accès
Un projet pilote qui profite à nos travailleurs saisonniers

Assurance-emploi Canada

Accès – David Graham, député de Laurentides–Labelle, annonce une bonification ponctuelle du soutien de son gouvernement aux travailleurs saisonniers de sa circonscription. Un investissement de 189M$ pour la mise en place d’un projet pilote dans 13 régions au Canada permettra aux travailleurs admissibles de bénéficier de cinq semaines supplémentaires de prestations d’assurance-emploi.

Pour le Québec, quelque 24500 travailleurs saisonniers en bénéficieront dans les cinq régions ciblées.
« La totalité du territoire de Laurentides–Labelle est visée par ce projet pilote, et cela répond clairement aux préoccupations et aux besoins des travailleurs saisonniers d’ici, notamment en foresterie et en tourisme, explique David Graham. Certains d’entre eux font face à une perte de revenu durant la saison morte, surtout en raison de la baisse des taux de chômage et de la diminution du droit aux prestations qui en découle. Nous avons le devoir de les aider lorsqu’ils en ont besoin. »
Les cinq semaines supplémentaires seront automatiquement offertes aux travailleurs saisonniers admissibles qui présentent une demande entre le 5 août 2018 et le 30 mai 2020. Pour être considéré comme admissible, un prestataire devra notamment répondre à ces quatre critères:

  • Avoir présenté au moins trois demandes durant les cinq années précédentes, pour lesquelles il a reçu des prestations;
  • Au moins deux de ces demandes ont commencé à peu près à la même période de l’année;
  • Ne pas avoir quitté son emploi de façon volontaire, même si c’est pour commencer dans un nouvel emploi;
  • Avoir cumulé le nombre d’heures assurables établies selon le taux de chômage en vigueur dans sa région économique d’assurance-emploi.
Formation professionnelle et soutien à l’emploi

En marge du projet pilote, et afin de permettre aux travailleurs de cumuler le nombre d’heures requis pour être admissibles à l’assurance-emploi, le gouvernement fédéral versera 41 M$ sur deux ans, afin d’offrir de la formation professionnelle et du soutien à l’emploi aux travailleurs des industries saisonnières. Ces fonds s’additionneront aux sommes déjà disponibles dans le cadre d’Ententes sur le développement du marché du travail (EDMT) et seront administrés par les gouvernements provinciaux et territoriaux en vertu des EDMT modifiées.
« Notre gouvernement répond à ses engagements de moderniser le système d’assurance-emploi, et je suis fier de contribuer au bénéfice des travailleurs saisonniers de Laurentides–Labelle, qui demeurent une partie essentielle de l’économie locale, même durant la pénurie de main-d’œuvre que nous vivons actuellement », conclut le député.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de