Projet Vélocité: l'aboutissement d'un rêve vieux de 17 ans!

Photo de Thomas Gallenne
Par Thomas Gallenne
Projet Vélocité: l'aboutissement d'un rêve vieux de 17 ans!

La Municipalité régionale de comté (MRC) des Pays-d’en-Haut a présenté finalement mercredi le 7 mai dernier, son fameux projet d’interconnexion. Baptisé VÉLOCITÉ, le nouveau trajet cyclable reliera donc les parcs linéaires Le P’tit Train du Nord et le Corridor aérobique, en passant par Piedmont, Saint-Sauveur et Morin-Heights, sur une distance de 11 kilomètres.
 

Selon les représentants de la MRC, VÉLOCITÉ favorisera les déplacements sécuritaires à vélo, contribuera aux modes de transport actifs sur le territoire et permettra de rejoindre des clientèles aux besoins diversifiés. La construction de ce trajet cyclable de 11 kilomètres débutera d’ici la fin du mois de mai. Se déroulant principalement à Piedmont et Saint-Sauveur, la première phase des travaux se terminera à la fin de l’été 2014 et la seconde phase, à Morin-Heights, est prévue en 2015.

Un projet longuement travaillé

C’est devant un parterre d’élus, de partenaires et de collaborateurs que le préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut, Charles Garnier, a dévoilé les détails et l’identité de ce projet d’envergure qu’est VÉLOCITÉ. «Je réalise aujourd’hui un vieux rêve», a lancé d’emblée M. Garnier, ayant lui-même participé au tout début du projet.

Cela fera 17 ans que les élus de la MRC auront manifesté le désir de relier les parcs linéaires par une interconnexion. Ce projet également très attendu des citoyens des Pays-d’en-Haut constitue un investissement majeur pour la MRC, estimé jusqu’ici à 2,3 millions$. Soulignons que le ministère des Transports du Québec a appuyé la réalisation de ce projet en s’engageant à défrayer 50% des coûts des dépenses admissibles, par le biais de deux programmes d’aide, soit le Programme d’aide gouvernementale aux modes de transports alternatifs à l’automobile et le programme Véloce. L’autre moitié des coûts d’aménagement de VÉLOCITÉ est assumée par les dix municipalités constituantes de la MRC des Pays-d’en-Haut à travers une réserve financière créée à cet effet en 2011.

Sur le terrain

Selon la MRC, ce trajet cyclable, empruntant les réseaux routiers de Piedmont, Saint-Sauveur et Morin-Heights, permettra des déplacements sécuritaires et conviviaux. VÉLOCITÉ s’adresse aux cyclistes sportifs, excursionnistes ou aux travailleurs souhaitant utiliser un mode de transport alternatif à l’automobile. «L’objectif principal de ce projet consiste à améliorer le confort des cyclistes qui utilisent déjà le réseau routier, mais également d’inviter de nouveaux usagers qui se trouveraient rassurés de circuler dans un environnement plus sécuritaire» a effectivement indiqué Chantal Ladouceur, chargée du projet VÉLOCITÉ pour la MRC des Pays-d’en-Haut.

Les nombreux obstacles à franchir pour les cyclistes (la rivière du Nord et l’autoroute 15) ainsi que les dénivelés importants (jusqu’à 9%) ont fait en sorte que la clientèle visée par le projet est en forme et familière avec le réseau routier. «Ces utilisateurs sont à la recherche d’une expérience plus sécuritaire dans un environnement où la courtoisie entre piétons, cyclistes et automobilistes est de mise», a d’ailleurs précisé Mme Ladouceur. Vélo Québec a été un important collaborateur dans cette démarche de planification. La MRC a mis en œuvre de nombreuses recommandations d’aménagement proposées par l’organisme, dont l’expertise en matière de vélo est reconnue. «Les aménagements cyclables ont un impact direct sur la pratique, a expliqué Lucie Lanteigne, directrice générale de Vélo Québec. Prendre ce virage vélo pour la MRC des Pays-d’en-Haut est audacieux et répond aux besoins actuels des communautés qui recherchent un mode de vie sain. Vélo Québec ne peut que se réjouir de l’annonce d’aujourd’hui !»

Afin d’assurer un accès facile aux services et aux commerces sur le trajet cyclable, le projet VÉLOCITÉ prévoit des stationnements pour vélos localisés à certains endroits stratégiques, par exemple, au cœur du village de Saint-Sauveur. Une halte est également prévue sur le chemin de la Gare à Piedmont pour permettre de prendre une pause lors de l’ascension en direction de Saint-Sauveur.

Soucieuse des impacts d’un tel projet d’aménagement sur les voies de circulation empruntées, la MRC des Pays-d’en-Haut a mis sur pied une campagne de sensibilisation intitulée «Notre route, mon trajet» qui sera présente en bordure du parcours. On y retrouvera le slogan «Après-vous» qui fera appel à la courtoisie de tous les usagers de la route.

Afin de mieux informer la population, le site internet trajet-velocite.ca offre aux utilisateurs des renseignements pertinents sur le parcours, sa vocation et son évolution. La page Facebook VÉLOCITÉ fera état de la progression des travaux et présentera des renseignements sur le cyclisme au coeur des Laurentides. Une promotion permettra à tous les «fans» de la page Facebook VÉLOCITÉ d’obtenir une bouteille d’eau à l’effigie du trajet. Celles-ci sont disponibles aux bureaux de la MRC des Pays-d’en-Haut ainsi qu’aux hôtels de ville de Piedmont, Saint-Sauveur et Morin-Heights. 

Pour plus d’information sur le trajet et les actions de la MRC des Pays-d’en-Haut: Chantal Ladouceur – MRC des Pays-d’en-Haut | 450 229-6637, poste 101 ou cladouceur@mrcpdh.org

 

Les collaborateurs au projet

– Ministère du Transport du Québec pour le support financier et technique

– Vélo Québec association à titre d’expert-conseil en matière d’aménagements cyclables

– Équipe Laurence, firme de génie-conseil, pour la réalisation des plans et devis et la supervision de chantier

– Groupe St-Onge, exécution de la première phase des travaux

– Erod agence créative, développement de l’image de marque et des outils de communication

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de