Tout savoir sur la toiture à membrane élastomère

Par lpbw

Quand vient le temps d’installer un revêtement sur un toit plat, les choix sont plutôt limités. En effet, vous avez l’option d’une toiture en bitume et gravier, ou une toiture recouverte d’une membrane quelconque. Un des choix populaires est la membrane élastomère pour toit plat. Bien que plus onéreuse que les autres options pour toit plat, il y a certains avantages considérables à choisir cette membrane. Voici tout ce que vous devez savoir sur la toiture à membrane élastomère.

Qu’est-ce qu’une toiture à membrane élastomère ?

La membrane élastomère est un matériau flexible faite d’un polymère s’apparentant au caoutchouc, avec une couche de finition minérale, semblable aux bardeaux d’asphalte traditionnels. La membrane élastomère est donc un matériau étanche qui peut résister à des températures extrêmes et assurer une excellente durabilité aux toitures. Généralement utilisée sur les toits plats, elle peut aussi être installée sur les toitures à pente légère.

Comment s’installe une toiture à membrane élastomère ?

Les feuilles de membrane sont installées sur le toit au-dessus d’une membrane de base. La méthode d’installation conventionnelle consiste à souder la membrane à l’aide d’un chalumeau lors de son déroulement, en faisant essentiellement fondre le matériau jusqu’à la couche de base.

Cependant, on retrouve aussi sur le marché une membrane élastomère autoadhésive, qui est installée à froid sans l’utilisation de chalumeau. On choisit celle-ci particulièrement lorsque l’utilisation de flamme est impossible ou non-recommandée.

Quels sont les avantages de la membrane élastomère ?

Les avantages de la membrane élastomère comprennent une meilleure élasticité et flexibilité à basses températures, si on la compare au revêtement d’asphalte et de gravier, et elle nécessite peu d’entretien en plus d’être très durable. En effet, le matériau a une durée de vie de 30 ans, avec peu d’entretien requis autre qu’une inspection annuelle.

La toiture à membrane élastomère résiste également aux dommages causés par l’humidité, au feu et à la décomposition causés par l’exposition aux rayons ultraviolets.

De plus, la mousse isolante appliquée lors de l’installation de la membrane aide à empêcher l’air de s’échapper par le toit, ce qui réduit les coûts en énergie. Sa surface réfléchissante blanche améliore également l’efficacité énergétique du bâtiment sur lequel elle est installée, en empêchant l’absorption de la lumière du soleil, ce qui contribue souvent à des coûts de climatisation élevés sur des structures plus grandes.

Les inconvénients de la toiture à membrane élastomère

La membrane élastomère n’est cependant pas parfaite, et comporte quelques inconvénients. Puisque la membrane élastomère traditionnelle doit être installée à l’aide de la flamme d’un chalumeau, son installation peut présenter des risques d’incendie. Cependant, il est possible d’opter pour une membrane élastomère autoadhésive qui ne nécessite pas l’usage de chaleur.

Le coût de l’installation d’une toiture à membrane élastomère est beaucoup plus élevé que le revêtement d’asphalte et de gravier. En effet, il eut en coûter près de 15,000$ pour remplacer le revêtement d’un toit plat avec une membrane élastomère.

Enfin, la membrane élastomère n’est pas recyclée au Québec, contrairement à d’autres matériaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *