pub de recyclage
|

Tout savoir sur l’assurance invalidité

Par Journal Accès

Le régime canadien est très protecteur envers les travailleurs. Ainsi, tous ceux qui travaillent au Canada, dans un milieu dangereux ou non, sont sollicités pour souscrire une assurance invalidité. Au Québec, l’assureur propose un pourcentage calculé sur la base du salaire de l’assuré en cas d’accident ou de maladie. Vous vous inquiétez pour votre niveau de vie si jamais vous êtes victime d’un accident vous empêchant de gagner votre vie normalement? Apprenez à connaître tous les avantages de l’assurance invalidité. 

En quoi consiste une assurance invalidité

Une assurance invalidité est un outil de protection sociale très intéressant. Il s’agit d’un contrat permettant au salarié, chef d’entreprise ou travailleur indépendant de bénéficier d’une compensation financière pour remplacer  sa perte de revenu. En effet, le contrat permet de protéger l’assuré et sa famille en couvrant plusieurs cas d’invalidité. 

Les risques couverts par l’assurance invalidité sont au nombre de 4 : 

  • Invalidité permanente totale : l’assuré est placé dans cette catégorie lorsque son taux contractuel d’invalidité est supérieur ou égal à 66 % après son accident ou sa maladie. 

 

  • Invalidité permanente partielle : il s’agit de l’incapacité à exercer totalement une activité professionnelle suite à une maladie. Les accidents de travail entrent également dans cette catégorie d’invalidité si l’assuré garde des séquelles. 

 

  • Incapacité temporaire totale : cette incapacité se définit comme un empêchement total de l’assuré à exercer son activité professionnelle suite à un accident ou une maladie. Elle diffère de l’invalidité par son caractère temporaire.

 

  • Perte totale et irréversible d’autonomie : il s’agit de l’état d’une personne qui est physiquement ou mentalement invalide à un degré évalué par un professionnel avant l’âge de 65 ans.

Quelles conditions pour obtenir une assurance invalidité

Contrairement à une assurance vie, l’assurance invalidité se limite à couvrir les droits de l’assuré. Les membres de la famille de l’assuré doivent ainsi souscrire à une assurance invalidité en leur nom s’ils pensent que cet investissement leur est utile. 

Avant de vous permettre de conclure le contrat d’assurance invalidité, l’assureur vérifie votre âge. Comme pour tout autre type d’assurance, les personnes ayant plus de 60 ans ne peuvent plus souscrire une assurance invalidité. Si par contre, vous avez souscrit votre assurance assez tôt, vous aurez la possibilité de prolonger votre contrat même si vous atteignez l’âge de la retraite. 

Le dernier critère de l’assureur concerne l’inscription de l’assuré à la RAMQ. Pour valider le contrat, une immatriculation de 12 mois minimum auprès de la RAMQ est nécessaire. Une fois que ces conditions sont réunies, la pension sera versée à l’assuré. Aucun de ses ayants droit n’est cependant en mesure d’hériter de la compensation. 

Quels avantages offre une assurance invalidité

La liste des avantages proposés par une assurance invalidité est longue. Grâce à la compensation de l’assurance invalidité en cas d’accident, vous pourrez :

  • Garantir les besoins nécessaires de votre proche ;
  • Maintenir un bon niveau de vie malgré l’accident;
  • Continuer à percevoir les avantages attribués par la RAMQ à la suite d’un arrêt de travail pour cause de maladie ou accident professionnels
  • Souscrire un prêt auprès de la banque dans le cadre de l’achat d’un bien immobilier;  
  • Etc. 

Par rapport aux modalités de souscription, un contrat d’invalidité  est facilement accessible. Une fois que vous avez rempli les conditions d’âge et avez renseigné votre assureur de  votre état de santé, vous pourrez obtenir votre contrat d’assurance invalidité dans un bref délai. 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Juin