Quand la passion se transmet à l’écran

Par Marie-Catherine Goudreau
Quand la passion se transmet à l’écran
(Photo : Courtoisie)

Mathieu Roy enseigne le français au secondaire depuis presque 20 ans. Plutôt que de le restreindre, la pandémie lui a permis d’explorer et de développer des idées pour continuer de motiver ses élèves.

Depuis la dernière année, il crée des courtes capsules vidéo « En moins de 2, avec Mathieu » dans lesquels il explique des notions de français. Après une saison qui a connu un vrai succès sur les réseaux sociaux, Mathieu lancera en septembre une deuxième saison.

« Je me suis dit : il faut absolument que je crée quelque chose qui va rester, quelque chose de punché », explique Mathieu Roy, qui enseigne dans les Laurentides. Il souhaitait offrir un bon résumé de la matière dans des capsules que les élèves pourraient réécouter quand ils le veulent. « La pandémie a fait bouger les idées dans ma tête, puis la saison 2 sortira à la mi-septembre », se réjouit-il.

Élaboration avec les élèves

L’enseignant aborde dans ses vidéos les concepts qu’il juge les plus importants, ou les plus mal compris, comme les participes passés – avec avoir. Pour sa deuxième saison, Mathieu a demandé la participation de ses élèves. « Je les ai interrogés sur ce qu’il manquait dans les capsules de la première saison, sur les capsules qu’ils auraient aimé avoir. » Selon lui, il s’agit d’un bon outil de révision, notamment en vue des examens du ministère à la fin de l’année. « Ce n’est pas quelque chose que j’avais anticipé au départ, que les gens allaient les regarder plus d’une fois. »

Mathieu voyait grand au départ de ce projet. « Mon objectif était de faire des capsules pour tous les élèves de 4ième et 5ième secondaire du Québec. On s’est lancé là-dedans à bras ouverts, sans publicité, et on a eu plus de 66 000 personnes touchées en 3 mois, ce qui est extraordinaire », souligne-t-il. Par ailleurs, En moins de 2 est même devenu officiellement un organisme sans but lucratif tout récemment.

Sortir des sentiers battus

Dans la saison 2, on verra Mathieu dans un tout autre contexte : dans un chalet, sur un bateau, en train de pêcher, sur le quai… « La saison 2 sera encore meilleure. On a une nouvelle caméra, une lentille de haute qualité et on sort du contexte de l’école et de la classe », soutient-il. Ce genre de capsules, où la matière est résumée en 2 à 3 minutes est une formule qui fonctionne très bien selon le professeur. « Il n’y a rien d’aussi efficace que l’on retrouve sur le web et je crois que c’est là-dedans qu’on se démarque. La capacité d’attention des élèves est assez courte, surtout après une journée d’école, donc il faut garder ça rapide. »

« On a des visées pour l’hiver prochain. Ça va se poursuivre avec d’autres matières », explique le professeur. Une troisième saison en français est possiblement prévue, car « ce n’est pas le contenu qui manque », mais on souhaite aussi étendre le concept aux mathématiques et à l’histoire. « On veut aller chercher le meilleur prof de math du Québec avec qui on pourrait faire des capsules, toujours d’une durée de 2 à 3 minutes. »

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments