Quatre plantes pour augmenter l’énergie et les performances

Par Production Accès
Quatre plantes pour augmenter l’énergie et les performances

Chronique « Mieux-être »

Jonathan Léger Raymond – Les plantes médicinales sont idéales pour améliorer les performances sans compromettre la santé générale. Certaines agissent rapidement et puissamment, d’autres ont des effets progressifs et durables avec l’avantage de remplir les réserves d’énergie plutôt que de les dépenser rapidement.

 

Pour mieux comprendre l’effet des plantes, voici d’abord un brin de vocabulaire sur leurs propriétés médicinales :

Tonique : Une plante tonique fortifie l’organisme lorsqu’elle est utilisée à long terme, soit sur une période de plusieurs semaines, voire plusieurs mois. L’effet tonique est si progressif qu’il est difficile à mesurer.

Par contre, il demeure constant et perdure après qu’on ait cessé la supplémentation.

Adaptogène : Les adaptogènes ont un effet tonique sur les glandes surrénales et le système nerveux. Via ces systèmes influençant l’ensemble des processus biologiques, les adaptogènes améliorent l’efficacité de l’organisme à répondre au stress physique ou mental. Le terme « adaptogène » signifie donc que l’organisme s’adapte mieux à son environnement et aux efforts qui doivent être fournis.

Ergogénique : Les substances ergogéniques bonifient les performances sportives en améliorant le travail musculaire d’une manière ou d’une autre. Les plantes toniques et adaptogènes produisent donc un effet ergogénique lorsque consommées régulièrement.

Les quatre plantes qui boostent le système

1. Le cordyceps : Cordyceps sinensis

Autrefois réservé à la noblesse, le cordyceps est utilisé par les Chinois depuis plus de 1 000 ans. Le cordyceps est un puissant adaptogène, particulièrement efficace au niveau des activités physiques. Il tonifie les fonctions sexuelles et améliore les performances athlétiques. Plusieurs études scientifiques en Chine attestent les effets positifs du cordyceps sur la vitalité, les capacités physiques et les performances sportives. Dans les années 1990, plusieurs records sportifs ont été attribués à la consommation de ce champignon par les Chinois. Le cordyceps est par ailleurs un tonique efficace pour les reins, le foie, les poumons et l’immunité.

2. Le fenugrec : Trigonella foenum-graecum

Les graines du fenugrec sont utilisées dans l’alimentation et servent entre autres à imiter la saveur d’érable dans l’industrie alimentaire. Selon l’ayurveda, médecine multimillénaire de l’Inde, ses saveurs sucrées et amères témoignent de ses effets nutritifs, apéritifs et digestifs, bons pour le foie et le métabolisme des lipides. Le fenugrec aide les athlètes à atteindre un poids santé, car il tonifie les tissus musculaires et diminue la masse adipeuse en activant la digestion et le métabolisme. Le fenugrec régularise aussi le taux de triglycérides sanguins et la glycémie grâce à sa richesse en fibres, en saponines ainsi qu’en 4-hydroxy-isoleucine.

3. L’ashwagandha : Withania somnifera

Grand classique de la médecine ayurvédique, l’ashwagandha est un excellent adaptogène, tonique hormonal et sexuel. Cette plante est classée « régénératrice » : elle fortifie les tissus et les organes. Ses effets sur l’anxiété et le sommeil sont remarquables. Les racines de l’ashwagandha contiennent des stéroïdes naturels qui améliorent la résistance au stress et diminuent l’inflammation. Une réduction du taux de cortisol sanguin est observée lorsqu’on consomme l’ashwagandha. Elle convient davantage aux gens flegmatiques, frileux et dont les taux d’hormones sont relativement bas.

4. Le schisandra : Schisandra sinensis

Les baies du schisandra sont d’excellentes adaptogènes qui font l’objet de nombreuses recherches. Elles réduisent les variations de la corticostérone et de la glycémie qui engendrent de la fatigue lors des exercices soutenus. On observe aussi une augmentation de l’oxyde nitrique dans l’organisme, améliorant l’endurance et la puissance physique. Le schisandra favorise aussi une présence accrue d’acétylcholine, neurotransmetteur important pour les mouvements musculo-squelettiques. Les effets du schisandra ont une portée très large : cette plante améliore la vitalité, harmonise le système nerveux, régularise la pression sanguine et protège le foie.

Source : Blondstory.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de