Québec allonge près de 215 M$ pour nos routes

Par Nathalie Deraspe
Québec allonge près de 215 M$ pour nos routes

De passage à Tremblant lundi, la présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de la région des Laurentides, Michelle Courchesne, a délié les cordons de sa bourse en annonçant des investissements de 213,9 M$ destinés à l’amélioration de notre réseau routier.

En conférence de presse, la ministre a rappelé que ces travaux s’inscrivaient dans le vaste plan de redressement de l’état du réseau routier entrepris par le gouvernement et auquel plus de 3,9 milliards de dollars seront consacrés en 2011-2012. 

Selon les chiffres fournis par le ministère des transports du Québec (MTQ), 72% des chaussées et 66%  des structures sont considérées en bon état dans l’ensemble de la province. « Il s’agit du meilleur bilan depuis 12 ans, preuve de l’engagement de notre gouvernement pour améliorer le réseau routier », a soutenu la ministre.

Le MTQ mènera une centaine de chantiers sur le territoire des Laurentides, ce qui permettra de créer ou de maintenir près de 2800 emplois. 

169,5 M$ en maintien d’actifs

La ministre a présenté brièvement la programmation des travaux routiers 2011-2012, en précisant que la répartition des travaux suivra quatre grands axes d’intervention, soit la conservation des structures (43,6 M$), la conservation des chaussées (57 M$), l’amélioration du réseau routier (68,6 M$) et le développement du réseau (44,4 M$). En tout, 169,4 M$ seront consacrés à la conservation des actifs et à l’amélioration du réseau routier. 

Les travaux prévoient notamment l’amélioration de la chaussée de la route 117 à la hauteur de Sainte-Agathe-des-Monts, la reconstruction du pont du Grand-Héron à Saint-Jérôme, la poursuite du réaménagement de l’échangeur des autoroutes 640 et 15 et la reconstruction du pont d’étagement sur la route 344, au-dessus de l’autoroute 15, deux chantiers situés à Boisbriand. 

Le programme d’infrastructures prévoit s’étendre jusqu’en 2015. Impossible pour l’instant de savoir si l’AMT entend profiter de ce délai pour augmenter son offre de transport et soulager le réseau routier. Pour l’heure, le service de train n’offre aucune liaison vers Montréal le week-end et les trajets durant la semaine se limitent aux heures de pointe du matin et du soir.

La ministre Courchesne a terminé son allocution en déplorant l’attitude des médias envers le MTQ. Cette dernière n’a toutefois pas cru bon d’indiquer si le ministère envisageait d’établir des normes visant à éviter les dépassements de coûts. 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de