Quincaillerie Théorêt Home Hardware à Sainte-Adèle

Par Journal Accès
Quincaillerie Théorêt Home Hardware à Sainte-Adèle

Là pour rester!

Françoise Le Guen

Le père de Véronique Théorêt, Guy Théorêt, autrefois maire de Sainte-Adèle, avait créé la quincaillerie en 1955. Décédé en 2007, ce dernier accueillait ses clients depuis 2003 sous la bannière Home Hardware dès qu’elle est arrivée au Québec. Aujourd’hui, la quincaillerie compte bien demeurer un incontournable à Sainte-Adèle.

Au décès du fondateur, l’entreprise (marchand-propriétaire) était restée propriété de la famille, sa fille Véronique et son petit-fils Alexandre Charbonneau ayant pris la relève. Le 11 juin dernier, Riopel Centre de rénovation, situé non loin de la quincaillerie, passait sous la bannière Home Hardware. Pour Véronique Théorêt, il est clair que les deux entreprises ont chacune leur raison d’être et que ça ne change rien pour la quincaillerie. « Oui, on va avoir certains articles en commun, mais dans l’organisation, c’est une bannière distincte de la mienne. Nous sommes et resterons une quincaillerie! »

Le soleil luit pour tout le monde

« Nous sommes une quincaillerie et il faut comprendre que Home Hardware, c’est trois bannières distinctes: quincaillerie, centre de rénovation et meubles. Les trois peuvent cohabiter. Même si, au Québec, on doit être les seuls à cohabiter à moins d’un kilomètre l’un de l’autre. Ce n’est pas fréquent dans une localité comme Sainte-Adèle », souligne-t-elle.

« Le soleil luit pour tout le monde et les gens de Sainte-Adèle nous connaissent bien. J’ai confiance dans nos clients, ils nous apprécient. Nous avons notre raison d’être, notre saveur particulière. Et ce n’est pas parce qu’il est là que je perds quelque chose, ou inversement, » ajoute Véronique Théorêt.

Sa vision du commerce est qu’en 2018, la concurrence commerciale s’exerce à l’échelle planétaire. « J’ai donc décidé d’ouvrir large; il y a de nouvelles façons de faire du commerce. Aujourd’hui, il faut trouver des moyens de rester rentable tous les deux. On peut cohabiter et, dans le futur, on va peut-être devoir se parler et travailler ensemble! » Question de préserver le patrimoine commercial.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Imonti michelBruno Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Bruno
Invité
Bruno

Ouain,
Mais reste que les dirigeants de H-Hardware ont fait un drôle de move quand même. Certains spéciaux exclusifs en circulaires, par exemple, se retrouveront chez 2 marchands presque voisins et cela divisera d’autant l’achalandage de vos deux établissements. Drôle de décision corporative envers un pionnier de l’enseigne.
Mais moi, dans les faits, je ne suis jamais allé chez Home Hardware, je vais toujours chez Théoret et ce n’est pas près de changer 😉

Imonti michel
Invité
Imonti michel

Moi j ai un respect pour ma quicaillerie theoret
C est pas toujours une question de prix
C est le service qui compte
La proximité client et vendeur c est ca la formule gagnante
Moi les grandes surfaces c est pas mon fort
Alors rien ne change je passe devant La banniere de Riopel
Pour me rendre chez mon Theoret