Randonnée sous les étoiles : Un soutien qui change une vie

Par Marie-Catherine Goudreau (initiative de journalisme local)
Randonnée sous les étoiles : Un soutien qui change une vie

Cette année, la Randonnée sous les étoiles organisée par Palliacco, se fera en mode virtuel. Plus que jamais, les personnes atteintes de cancer, les malades en fin de vie, les proches aidants et les personnes endeuillées ont besoin d’un soutien pour traverser ces périodes difficiles.

Danielle Desjardins a perdu son conjoint d’un cancer palliatif et non curatif en août 2019. Elle nous a raconté son expérience avec les services de l’organisme Palliacco, qui l’ont grandement aidé à traverser cette épreuve. « Aujourd’hui, c’est à moi de donner au suivant », témoigne-t-elle.

La Randonnée sous les étoiles en bref

La nouvelle formule proposée est sous forme de rallye au Domaine St-Bernard à Mont-Tremblant, au Camping et Centre de plein air Sainte-Agathe-des-Monts et, nouveau de cette année, au Chalet Bellevue à Morin-Heights.

Que ce soit en ski de fond, en raquette ou même en randonnée pédestre, le public est invité à s’inscrire en équipe ou en solo, pour effectuer un des trois parcours, du 23 janvier au 28 février 2021.

L’événement sera clôturé le 6 mars 2021 avec un spectacle virtuel, des prix de participation et le dévoilement du montant récolté pour la levée de fonds. L’objectif cette année est d’amasser 120 000$. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Premiers pas

À la suite d’une discussion avec un bénévole de l’organisme à l’hôpital de Sainte-Agathe, elle a décidé d’approfondir ses connaissances au sujet de Palliacco. « J’ai appelé et je suis tombée sur une dame, Guylaine – c’est vraiment une des perles de ma vie. Elle avait beaucoup d’écoute et m’a offert plusieurs services. Elle s’est déplacée pour nous expliquer tous les services. »

Mme Danielle Desjardins a fait appel aux services de Palliacco, suite au décès de son conjoint.

Mme Desjardins se souvient particulièrement des massages qu’elle a reçus qui lui ont fait un grand bien durant une période où les rendez-vous médicaux se faisaient nombreux par semaine. « Maude, une bénévole, n’était pas seulement une massothérapeute, mais avait aussi un côté psycho-logique très profond. Les deux massages auxquels j’ai
eu droit m’ont fait un bien fou. »

Elle raconte que durant le temps des fêtes qui suivait le décès de son conjoint, elle a rejoint Guylaine, puisque cette période était difficile sans lui. « Elle est venue me rencontrer le 24 décembre. Les deux bras m’ont tombé. Je ne m’attendais pas à avoir quelqu’un autant disponible. » Pour elle, cette rencontre a été une étape importante et lui a permis de traverser plus facilement cette période.

Se retrouver

Mme Desjardins est aussi entrée dans un groupe de deuil, organisé par Palliacco. Composé d’environ 5 personnes, le groupe se rencontre une fois par semaine durant 10 semaines. En temps de pandémie, les rencontres se faisaient sur Zoom, mais pour Mme Desjardins, la chaleur humaine restait. « Adhérer à ce groupe a été un bonheur total. Ils ont été ma bouée de sauvetage. »

Différents thèmes étaient abordés : raconter l’histoire de son deuil, la connaissance des étapes du deuil, la relation avec le défunt, envisager le futur sans la présence de l’autre, etc. « Il y avait beaucoup de respect entre les membres. On a créé des liens. » Plusieurs sont même devenus des amis avec qui elle parle encore.

André Genest : Président d’honneur

Cette année, le préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut, André Genest, sera président d’honneur de la Randonnée sous les étoiles. Pour lui, cet évènement le rejoint directement, alors qu’il a perdu plusieurs proches durant les derniers mois. « En cette période de pandémie, plusieurs choisissent de vivre cette expérience à la maison. Un service d’accompagnement offert par un organisme comme Palliacco devient de plus en plus bénéfique pour pouvoir vivre cette expérience avec dignité. »

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments