Redonner accès à la rivière du Nord

Par Simon Cordeau
Redonner accès à la rivière du Nord
Un accès à la rivière du Nord est aménagé depuis cet été à Piedmont, sous la passerelle Jacques Raymond. (Photo : Nordy)

Des municipalités comme Prévost et Piedmont entendent faciliter l’accès à la rivière du Nord pour leurs citoyens. Les activités nautiques et même, à long terme, la baignade pourraient redonner vie au cours d’eau qui traverse les Laurentides.

Paul Germain, maire de Prévost, jugeait inacceptable que sa ville n’ait qu’un accès limité à la rivière. Un accès existe déjà au bout de la rue Prévost, mais la pente est abrupte et il n’y a qu’un espace de stationnement.

C’est pourquoi un deuxième accès avec stationnement a été aménagé sur la rue Leblanc, en bordure de la route 117, où il est possible de descendre une embarcation depuis mardi, 31 août. Un troisième accès est en cours d’aménagement au coin de la rue Sigouin et de la route 117, et devrait ouvrir cet automne. « Il faut se réapproprier ce cours d’eau, qui s’améliore d’année en année », affirme le maire.

À Piedmont, une descente a été aménagée dans le parc du Chemin du Pont cette année. Un autre accès à la rivière se trouve dans le parc Gilbert Aubin depuis environ cinq ans. « Un troisième accès est prévu au budget. On est en train de finaliser l’acquisition complètement au sud, au Havre des Falaises, pour terminer le circuit », explique Nathalie Rochon, mairesse de Piedmont.

Qualité de l’eau

M. Germain a navigué sur la rivière du Nord toute sa vie. « Je pense que la rivière a toujours eu mauvaise presse, en raison de sa pollution. […] J’ai déjà donné des coups de pagaie sur des choses plutôt étranges », confie-t-il. « Il y a 20-30 ans, plus au nord, il y avait des usines et des municipalités qui n’avaient pas les éléments épurateurs nécessaires. La qualité de l’eau était alors pire que maintenant. Là, ça s’améliore. C’est très loin d’être parfait, mais on peut avoir le goût d’aller faire une randonnée de kayak ou de canot. »

L’eau de la rivière du Nord est surveillée par Abrinord, l’organisme de bassin versant de la rivière du Nord, pour savoir si les activités nautiques sont recommandées. À la suite de grosses pluies, par exemple, il n’est pas recommandé de naviguer sur les eaux, puisqu’il peut y avoir des surverses du système d’aqueduc, et vous risquez d’être en contact avec des coliformes fécaux. « Il faut être prudent, et attendre quelques jours. Peut-être se laver après, lorsqu’on est de retour à la maison », conseille M. Germain.

Quant à la baignade, elle n’est pas recommandée. Il faudra un contrôle plus étroit de la qualité de l’eau, et une meilleure coordination entre les municipalités.

Descentes et remontées

À Piedmont, les accès à la rivière ont été populaires cet été, pour les amateurs de paddle board par exemple. Mme Rochon espère organiser un circuit en partenariat avec Prévost, qui permettrait aux citoyens de descendre la rivière du Nord et de revenir facilement à son point de départ. « On pourrait se laisser glisser jusqu’à Prévost, et revenir en vélo par le P’tit Train du Nord. On pourrait aussi planifier de laisser sa voiture au sud. » La mairesse de Piedmont évoque même la possibilité d’une navette.

M. Germain précise toutefois que ces plans ne pourraient être réalisables qu’à long terme. « On a les mêmes idées, mais ce n’est pas encore en branle. Là, on est à l’étape numéro un, c’est-à-dire de se donner des accès à la rivière. »

Rappelons que Saint-Jérôme souhaite aussi rendre sa portion de la rivière du Nord accessible, navigable et, à long terme, baignable. Des tests sur la qualité de l’eau par la Fondation Rivières sont d’ailleurs en cours jusqu’à la fin septembre.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Solange
Solange
1 mois

Çe serait bien pouvoir paquayer plus au sud, que ValMorin .
Est-ce possible de rendre ça plus facile d’accès pour nous les personnes âgées.
Le Transport de matériel moins long et c’est très difficile d’embarquer d’un quai en kayak, une mini plage c’est plus facile