Regard vers l’avenir : La FQME fête ses 50 ans

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
Regard vers l’avenir : La FQME fête ses 50 ans
La région des Laurentides est assurément une destination de choix pour les amateurs d’escalade et de ski de montagne.

À l’aube de ses 50 ans, la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade (FQME) revêt un nouveau visage. Forte de l’engouement pour le ski de montagne, l’escalade extérieure et de compétition, la fédération se veut plus innovante pour répondre à la popularité grandissante de ces disciplines.

 

Au cours des trois dernières années, la fédération qui fêtera son demi-siècle en octobre prochain a connu de grands changements, notamment organisationnels. La FQME a procédé à la création d’un poste de directeur général, de directeur formation, de directeur sites extérieurs, de directeur ski de montagne, de directrice sportive et de responsable des services à la communauté.

Aujourd’hui, la FQME c’est 58 organisations membres comprenant des écoles de montagne, des gyms intérieurs, des camps, des établissements scolaires et les clubs régionaux du Québec. La fédération est composée d’un conseil d’administration, de cinq commissions, d’une équipe permanente, d’un conseil exécutif, de centaines de bénévoles, d’un bon nombre d’employés contractuels et de plus de 3 700 membres individuels.

Une région de montagnes

Dans les Laurentides, les amateurs sont bien servis, on n’a qu’à penser au parc régional Val-David-Val-Morin, berceau de l’escalade au Québec, au mont Plante, à la montagne d’Argent, à la réserve Alfred-Kelly pour l’escalade de glace, ou encore au Mont Baldy, au Paroi Laurin (La Macaza). Parmi les écoles de montagne reconnues dans la région, notons Attitude montagne à Saint-Adolphe-d’Howard et Passe-Montagne à Val-David, ainsi que Liberté Nord-Sud à La Conception.

Plusieurs volets

Avec l’arrivée de l’escalade au programme des Jeux olympiques de Tokyo 2020 et la notoriété que prend cette discipline au sein des grimpeurs, la FQME a poursuivi le développement du circuit de la Coupe Québec et de l’équipe Québec, encourageant l’élite sportive québécoise à se démarquer et à se mesurer aux autres provinces du Canada. Depuis que la FQME a pris le ski de montagne sous son aile, 14 sites ont été créés, aménagés ou bonifiés à travers la province. Le tiers de ses membres a l’option ski dans leur adhésion.

Depuis 2016, la FQME est passée de 30 à 71 sites d’escalade extérieurs. Afin de mieux servir sa communauté, elle parcourt 15 000 kilomètres par été, sans compter les déplacements de tous les bénévoles impliqués dans l’aménagement des sites. Également, elle établit des normes de sécurité, finance les aménagements et engage des employés d’été et contractuels.

Pour info : fqme.qc.ca

FQME : Formation et communauté
  • Cinq brevets ont été conçus depuis 2016, soit animateur glace, animateur camps, animateur centre d’escalade intérieur, animateur premier de cordée traditionnel et sauvetage en via ferrata.
  • La FQME note une augmentation de plus de 70 % du nombre de membres individuels dans la communauté depuis 2016.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de