Régie de police de la Rivière-du-Nord: c’est signé!

Par Nathalie Deraspe

Après des mois de tergiversations et de négociations multiples, la Régie a réussi à finaliser les dossiers pendants avec la Fraternité des policiers de la Rivière-du-Nord.

L’entente a été signée jeudi dernier à Sainte-Anne-des-Lacs, berceau du seul élu réfractaire au transfert des policiers vers la Sûreté du Québec, le maire Claude Boyer.

Le ministère des Affaires municipales et des Régions et celui de la Sécurité publique exigeait de mettre un terme à l’entente qui liait les municipalités membres aux policiers. Dorénavant, seuls les dossiers administratifs demeurent. La gestion du poste de police appartiendra aux 3 municipalités autrefois desservies par la Régie. En attendant la construction d’un nouveau poste de police, la Société immobilière du Québec y logera les agents de la SQ. «La convention collective a été réglée à l’intérieur de l’enveloppe budgétaire, a réitéré le maire de Piedmont et président de la Régie, Clément Cardin. Ça ne coûtera pas un sou de plus aux contribuables que ce dont ils ont déjà payé.» Un fonds demeurera actif, le temps de régler toutes les contraventions contestées en cour ou en voie de paiement. «Il y en a pour au moins 5 ans», précise-t-il.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de