Rencontre avec Mariloup Wolfe

Par Production Accès
Rencontre avec Mariloup Wolfe

Françoise Le Guen – L’actrice et réalisatrice Mariloup Wolfe était de passage dans les Laurentides, au Cinéma carrefour du Nord de Saint-Jérôme, pour y parler de « La course des Tuques ». La comédienne interprète cette fois encore la voix de Sophie dans cette suite de « La guerre des tuques ».

 

Un passage dans une région que connaît bien Mariloup Wolfe pour avoir habité à Sainte-Anne-des-Lacs jusqu’en 2016, l’année où Guillaume Lemay-Thivierge et elle avaient mis en vente leur maison après leur séparation en 2015.

Escapades à Saint-Sauveur

La comédienne nous confie revenir de temps en temps dans les Laurentides depuis son retour à Montréal.

« J’ai déménagé en ville pour l’école et pour être plus proche de tout, notamment au niveau professionnel. Mais ça me manque. Je reviens de temps à autre pour des visites chez mon physio à Saint-Sauveur, par exemple, ou au Polar Bear. »

Mariloup Wolfe apprécie particulièrement Saint-Sauveur qu’elle connaît bien pour avoir habité à proximité. « J’y viens quand même assez souvent. Je vais dans les petites boutiques que j’aime comme Vie de chalet ou Pot Pourri. Je les trouve chouettes. Je peux aussi venir passer une journée de ski avec mes enfants au Mont-Habitant et ensuite aller prendre un chocolat chaud dans un café. Et aussi aller souper avec des amis au cœur de Saint-Sauveur. » Porte-parole dans le passé pour la boutique Griffon durant deux ans, elle confie maintenir des liens d’amitié avec eux.

La voix de Sophie

Dans « La course des tuques », Mariloup Wolfe reprend la voix de Sophie qu’elle avait déjà interprétée dans le premier film. « Cette fois-ci, Sophie va devenir la pilote du bolide que va créer François Les Lunettes. Il met tout son espoir dans sa luge et cette course. Mais à un moment donné, ça ne va pas comme il le veut et leur amitié est remise en question. Sophie est au cœur de ces querelles. » Justement, selon elle, le thème de l’amitié est un sujet particulièrement beau et important dans ce film. « Il permet de se questionner sur ce sujet avec nos propres enfants. Jusqu’où va-t-on pour gagner, de quelle façon faut-il gagner ? Il est préférable d’être tous ensemble contre l’adversaire! »

Ses deux enfants de 7 et 8 ans, Miro et Manoé, ont « capoté » en voyant le film, nous dit-elle. « Ils avaient déjà vu le premier, ils connaissent les personnages. J’ai vu mes enfants rire, on ne peut pas tricher avec les enfants, ils aiment ou ils n’aiment pas. Et là ils ont aimé. »

La réalisatrice

À l’aise derrière la caméra comme devant, cette année c’était la réalisatrice qui était à l’œuvre avec son deuxième long métrage « Jouliks ». « Je suis actuellement en cours de postproduction. Je viens de terminer le montage et je continue avec les autres étapes. J’en ai jusqu’au mois de mars pour une sortie en salle l’automne 2019. J’y travaille à temps plein. »

Marloup Wolfe confie aime autant jouer que réaliser. « J’aime les deux, mais j’ai plus réalisé dans les dernières années. La réalisation me stimule énormément. La préproduction, la scénarisation, le casting, la direction, le plateau, la postproduction, la musique… ce sont tous ces aspects qui font que j’aime beaucoup la production! »

 

La course des tuques

« La course des tuques » nous entraîne dans une spectaculaire course de luge au village. François Les Lunettes et son équipe, avec Sophie comme coureuse, contre le nouveau venu, le ténébreux et prétentieux Zac, et son athlétique cousine Charlie. La super luge conçue par François se désintègre en pleine course. La défaite est amère et François refuse d’admettre qu’il a commis des erreurs. Avec l’aide de ses amis, il réussit à prouver que Zac a triché lors de la course. Il exige une revanche. Zac accepte, mais à la condition que François construise une nouvelle piste dans des délais impossibles. Lorsque François et ses amis réussissent à relever ce défi, Zac réalise que son adversaire est de taille. Alors que les deux équipes se préparent pour le grand jour, Zac n’a aucun scrupule à tricher de nouveau pour mettre toutes les chances de son côté. Mais François et son équipe lui réservent toute une surprise…

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de