Rencontre avec Diane de Passillé, candidate libérale dans Bertrand

Par Journal Accès
Rencontre avec Diane de Passillé, candidate libérale dans Bertrand

Dans le cadre des présentes élections, l’équipe du journal a rencontré Diane de Passillé, candidate du Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription de Bertrand.

 

PARLONS ENVIRONNEMENT

– SI VOUS AVIEZ UNE SEULE CHOSE QUE VOUS SOUHAITERIEZ VOIR CHANGÉ, CE SERAIT LAQUELLE ?

Selon Diane de Passillé, il faut davantage protéger les cours d’eau, les lacs et rivières et la qualité de l’eau potable en proposant davantage d’outils de prévention.

– COMME DÉPUTÉ (E), QU’EST-CE QUE VOUS METTRIEZ EN PLACE POUR QUE CE CHANGEMENT SE RÉALISE… ?

La candidate veut inciter et aider les riverains pour qu’ils aient les moyens de changer leurs installations sanitaires ou les rendre conformes. Cette dernière mentionne par ailleurs sa volonté sa régler la problématique des plantes envahissantes dans les lacs et rappelle qu’Isabelle Melançon, la ministre de l’Environnement, a annoncé une aide financière de 8 millions de dollars sur cinq ans pour lutter contre le myriophylle à épi. Diane de Passillé veut s’assurer que Bertrand ait sa part.

PARLONS SANTÉ

– SI VOUS AVIEZ UNE SEULE CHOSE QUE VOUS SOUHAITERIEZ VOIR CHANGÉ, CE SERAIT LAQUELLE ?

Pour la candidate la priorité est l’accès rapide aux soins de santé et aux médecins de famille.

– COMME DÉPUTÉ(E), QU’EST-CE QUE VOUS METTRIEZ EN PLACE POUR QUE CE CHANGEMENT SE RÉALISE… ?

Diane de Passillé souhaite travailler et encourager la Fondation médicale des Laurentides qui a fait l’acquisition de la Clinique médicale de Sainte-Adèle. Mentionnant que son parti, depuis le dernier mandat, a ouvert 49 super-cliniques et 25 autres sont prévues, elle se battra pour avoir une ou plusieurs de ces cliniques dans le comté.

PARLONS ÉDUCATION

– SI VOUS AVIEZ UNE SEULE CHOSE QUE VOUS SOUHAITERIEZ VOIR CHANGÉ, CE SERAIT LAQUELLE ?

Particulièrement touchée par le décrochage scolaire, la candidate encouragera les jeunes à rester le plus longtemps possible sur les bancs d’école pour qu’ils puissent trouver un emploi à la fin de leur formation.

– COMME DÉPUTÉ(E), QU’EST-CE QUE VOUS METTRIEZ EN PLACE POUR QUE CE CHANGEMENT SE RÉALISE… ?

Pour cela, elle mènerait à terme le projet annoncé du Complexe sportif. Selon elle, le fait que

les enfants puissent faire du sport près de l’école peut les aider à raccrocher. Cette dernière veut également s’assurer que les formations professionnelles offertes soient de qualité et stimulantes.

PARLONS ÉCONOMIE

– SI VOUS AVIEZ UNE SEULE CHOSE QUE VOUS SOUHAITERIEZ VOIR CHANGÉ, CE SERAIT LAQUELLE ?

Le cheval de bataille de la candidate sera de combatte la pénurie de main-d’œuvre afin d’aider les entrepreneurs et l’économie locale.

– COMME DÉPUTÉ(E), QU’EST-CE QUE VOUS METTRIEZ EN PLACE POUR QUE CE CHANGEMENT SE RÉALISE… ?

Diane de Passillé encouragerait la création de pôles d’affaires en collaboration avec les chambres de commerce et les associations d’entrepreneurs. De plus, pour les entrepreneurs, elle faciliterait la possibilité d’aller chercher de l’aide pour obtenir de la main-d’oeuvre à l’extérieur.

https://plq.org/fr/equipe/diane-de-passille/

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de