Rentrée des théâtres

Par Ève Ménard (journaliste de l'initiative locale)
Rentrée des théâtres
Le Théâtre du Marais situé à Val-Morin. (Photo : André Chevrier (archives))

La rentrée culturelle se fait sous le signe de la nouvelle normalité pour les salles de spectacles et les diffuseurs. Bien que l’automne laisse entrevoir plus d’espoir qu’à pareille date l’année dernière, des enjeux subsistent.

On en parle avec Alexandre Gélinas, directeur général du Théâtre Le Patriote à Sainte-Agathe-des-Monts, Sonia Piché, directrice générale du Théâtre du Marais à Val-Morin, et David Laferrière, directeur général et artistique du Théâtre Gilles-Vigneault.

L’arrivée du passeport vaccinal est accueillie assez favorablement par le milieu culturel. Toutefois, on se serait attendu à ce qu’un allègement des restrictions accompagne l’arrivée d’une telle mesure. « La ministre de la Culture a mentionné qu’il fallait laisser passer la rentrée et qu’après la mi-octobre, nous devrions avoir des précisions », a fait savoir Alexandre Gélinas.

Avec les normes actuelles, Le Patriote pourrait accueillir 360 spectateurs sur une capacité de 560. Dans le cas du Théâtre Gilles-Vigneault, celui-ci peut accueillir le maximum permis, soit 500 spectateurs. Enfin, le Théâtre du Marais accueille une centaine de personnes sur une capacité totale de 176.

Une charge supplémentaire

Le passeport vaccinal amène des défis supplémentaires en termes d’organisation et de logistique. « Nous avons à mettre beaucoup d’énergie pour répondre aux mesures sanitaires depuis maintenant un an et demi et le passeport s’ajoute à cette charge-là », indique Sonia Piché. Elle déplore par ailleurs le court laps de temps octroyé aux diffuseurs pour bien s’organiser.

Le contrôle des codes QR demande aussi davantage de personnel, dans un contexte déjà difficile. David Laferrière calcule qu’il aura besoin de 5 à 7 employés de plus par soirée. Le directeur artistique compte ouvrir des postes dans les équipes d’accueil. « Nous pensons trouver, mais ça nous préoccupe. Peut-être que certains soirs, ce sera difficile et l’équipe administrative devra donner un coup de main. »

Pour l’instant, ces enjeux touchent moins Alexandre Gélinas qui se concentre davantage sur la réorganisation de sa programmation. En effet, le Théâtre Le Patriote est actuellement dans le dernier droit de ses rénovations. Si tout se déroule bien, le directeur général espère ouvrir la salle au cours du mois d’octobre. Rappelons que les rénovations ont débuté en octobre 2019, mais que plusieurs délais ont affecté les travaux.

Réticence? 

« Nous sommes à des années-lumière de nos ventes pré-pandémie », confie David Laferrière. Depuis la reprise en avril dernier au Théâtre Gilles-Vigneault, la vente de billets est très modeste. Peur du virus, port du masque obligatoire, logistique plus complexe : différentes hypothèses peuvent expliquer ce phénomène. En revanche, les gens au rendez-vous sont très heureux et reconnaissants d’être présents.

David Laferrière a aussi géré quelques annulations en raison de l’entrée en vigueur du passeport vaccinal. Ç’a aussi été le cas d’Alexandre Gélinas au Patriote. Jusqu’à maintenant au Théâtre du Marais, la vente de billets se déroule bien depuis la reprise des activités. Sonia Piché précise toutefois que sa salle est plus petite et donc plus facile à remplir.

Lancement de la saison d’automne

Pour souligner la rentrée culturelle, le Théâtre du Marais a annoncé sa nouvelle programmation de spectacles qui se déploiera à la fois en musique, en danse, en chanson, en théâtre et en humour. On y retrouvera notamment Andréanne A Malette, Émile Proulx-Cloutier, Maude Audet, Jacques Michel, Philippe Laprise et Marc Messier.

Le Théâtre du Marais proposera également une série Hors-Les-Murs. En octobre, celle-ci permettra au public de découvrir des œuvres professionnelles présentées à l’extérieur.

Pour plus d’informations : theatredumarais.com

Nouvelle série de spectacles pour Le Patriote

Dans l’objectif de conjuguer les arts de la scène et les arts visuels, Le Patriote s’est allié à la Galerie ROD de Saint-Sauveur et à Brigitte Matte, artiste en arts visuels, afin de présenter une nouvelle série de spectacles. Celle-ci aura lieu dès cet automne à la galerie d’art de Saint-Sauveur.

En guise de lancement, la Galerie ROD et Le Patriote accueilleront Boucar Diouf et, en première partie, Brigitte Matte, le 13 octobre à 17h et à 19h30, et le 14 octobre à 19h30.

Pour plus d’informations : theatrepatriote.com

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments