Reprise modifiée des activités dans un contexte de coronavirus

Par Luc Robert
Reprise modifiée des activités dans un contexte de coronavirus
Le hockey mineur présentera des duels à 4 contre 4, cette saison. (Photo : Juana Laurin)

Hockey mineur

Les camps de la Fédération de hockey mineur de Saint-Jérôme (FHMSJ) débutent avec une nouvelle réalité: les équipes seront composées de neuf joueurs, dont un gardien de but, entraînant du même coup des affrontements à quatre contre quatre pour la prochaine saison.

 

La structure habituelle du hockey sur glace a dû être repensée. « Le remaniement n’a rien de facile. Avoir moins de joueurs par équipe implique de trouver plus d’entraîneurs et plus d’heures de glace, car cela multiplie les équipes. Or, le Centre sportif de Saint-Antoine n’est pas disponible avant le 19 septembre, en raison des rénovations. On implore la patience des parents », a lancé d’entrée de jeu Martin Labrosse, vice-président administratif de la FHMSJ.

Les nouvelles consignes de la Santé publique exigent que les joueurs se présentent au maximum 15 minutes avant un événement au vestiaire, et doivent libérer les lieux 15 minutes avant sa conclusion. « Les douches sont aussi fermées. Ils veulent éviter toute propagation du virus. Nous devons aussi négocier avec la Régie de la Rivière-du-Nord (RDN). J’ai fait valoir à Mme Danielle Clément, la directrice-générale, que la présence auto-risée d’un parent par enfant dans l’aréna ne représente pas un privilège, mais bien une nécessité. Chez les pré-novices (MAGH) et les novices, habiller tous les jeunes joueurs et attacher leurs patins n’est pas une sinécure pour les entraîneurs ».

« De même, on ne gère pas les deux buildings de l’aréna RDN. On rencontre déjà la difficulté à recruter plus de bénévoles. De sorte que nous ne pouvons pas jouer à la police dans les estrades. La «Fédé» et les bénévoles ne touchent pas aux politiques », a-t-il réitéré.

Au niveau administratif, M. Labrosse risque d’hériter de la présidence de la FHMSJ, puisque les élections et l’AGA n’ont pas pu avoir lieu au printemps dernier à cause de la pandémie. « En ces temps de rebondissements continuels, ça nous prend de l’expérience au poste de président, si quelqu’un veut se présenter. Entre temps, je possède déjà comme v.-p. admin. la majorité des pouvoirs que Stéphane (Piché) avaient. Il a fait du bon travail et a décidé de ne pas solliciter un nouveau terme. De mon côté, en plus du baseball des Orioles, du football des Patriotes et de mon poste d’enseignant, je pense avoir du temps pour le hockey (rires). Les gens du conseil d’administration me font confiance. On a déjà fait une belle embauche, avec Caroline Goupil aux horaires. On vient aussi d’ajouter une catégorie junior à notre éventail ».

Photo : Juana Laurin
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de