«Résiste, prouve que tu existes»

Par Josée Pilotte
«Résiste, prouve que tu existes»

Je crois que si l’on a choisi les Laurentides, c’est bien plus pour la quiétude, la sérénité et la beauté des lieux que pour y obtenir toujours plus de services en dénaturant notre environnement et en tuant à petit feu l’économie locale de nos villages.

«Résiste, prouve que tu existes / Ce monde n’est pas le tien / Signe et persiste» – France Gall, Résiste 

 

On vas-tu finir par l’avoir notre Canadian Tire, notre Walmart, notre Costco et tutti quanti, pensez-vous?

Déjà qu’on s’est muni d’un beau Dollarama en guise de carte de visite pour l’entrée du village de Saint-Sauveur, pourquoi ne pas avoir tout le reste qui vient avec, tant qu’à y être?! Et puis, si j’en déduis par le nombre de voitures stationnées devant le Dollarama chaque jour que le bon Dieu amène, on aime ça les bébelles, les grandes surfaces, la consommation à outrance. On devrait peut-être arrêter de faire les hypocrites, vous ne trouvez pas?!

 

À nous écouter, personne n’en veut de ces machins. C’est clair, on le dit, on gueule, on signe des pétitions; bref, on ne veut pas de ça dans notre cour un point c’est tout! Même qu’à une certaine époque le maire Cardin était assez d’accord avec nous, vous vous souvenez? «On est vert, nous autres icitte, on est pro-environnement pis on en veut pas de vos bébelles…» Oui, le maire Cardin qui a gagné ses élections en 2005 en s’opposant  au projet de MSSI (qui souhaitait installer des montagnes-russes en lieu et place des Cascades d’eau de Piedmont). Il s’est fait élire pour avoir pourfendu ce projet haut et fort, un projet qu’il jugeait ne pas convenir à la population. Oui, il a fait ça monsieur le Maire de Piedmont, l’environnementaliste. Il a fait ce que nous sommes en train de faire aujourd’hui: résister à des projets qui ne nous ressemblent pas, qui ne nous rassemblent pas.

 

Car je n’arrive pas à comprendre la différence entre les montagnes-russes de 2005 et le centre multi-surfaces que l’on nous propose en 2013?

Vous, vous y comprenez quelque chose à tout ça?

 

Alors comme j’ai pas encore de réponse, j’ai décidé de me mettre dans la peau de Monsieur Cardin cinq minutes et faire ma gérante d’estrade, j’aime bien vous savez!

 

Qu’est-ce que moi, Miss Pi, j’aurais fait à sa place?…

 

D’abord je me serais dit que ça n’a aucun sens que mes bottines ne suivent pas mes babines, surtout en tant que co-fondateur du Comité des citoyens de Piedmont et par respect pour ces citoyens qui ont voté pour moi, se basant sur l’esprit de résistance qui m’avait animé lors de la saga avec MSSI.

 

Deuxièmement, sachant que MSSI voudrait un jour ou l’autre se départir de ce terrain, (ils en ont bien le droit, il leur appartient), j’aurais, avec l’aide de mon Conseil, proposé à ma MRC de se porter acquéreur de ce terrain stratégiquement bien positionné pour un projet que le Préfet chérit depuis des années: un centre multi-sportif régional. En fait, c’est un peu ce que M. Cardin avait fait, avec le Fédéral, quand il a choisi que Piedmont protège le massif des Falaises, si ma mémoire est bonne… Et, qui sait?, MSSI aurait pu vendre le tout pour une somme symbolique moyennant un crédit de taxes avantageux…?

 

Évidemment, on me dira qu’un centre commercial signifie plus de taxes à percevoir par la Municipalité, donc plus de services à offrir aux citoyens… C’est drôle, moi je n’achète pas ce discours. Je crois que si l’on a choisi les Laurentides, c’est bien plus pour la quiétude, la sérénité et la beauté des lieux que pour y obtenir toujours plus de services en dénaturant notre environnement et en tuant à petit feu l’économie locale de nos villages.

 

Mais vous savez quoi? Le Maire Cardin n’est pas différent de nous au fond. Il s’est faire élire sur un discours drapé de vertu, et huit ans plus tard il est comme tout le monde: il poussera très bientôt son méga-panier en avant du Walmart tout près de chez nous.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de