Restaurant Clémentine de Val-David,c’est 42 ans d’histoire qui se poursuit

par Dyane Bouthillette
Restaurant Clémentine de Val-David,c’est 42 ans d’histoire qui se poursuit
Le restaurant Clémentine a vu le jour en 1976 à Oka pour poursuivre son aventure à Hudson en 1994. Et c’est en 2006 que le couple fondateur a déménagé une fois de plus leur restaurant à Val-David, soit dans le village natal de Michel Beaulne. C’est leur fidèle employé, Patrick Mainville qui en est aujourd’hui le nouveau chef propriétaire. (Photo : Dyane Bouthillette)

Patrick Mainville n’avait que 14 ans lorsqu’il a commencé à travailler comme plongeur au restaurant Clémentine qui, à cette époque, se situait dans la ville d’Hudson. Le couple propriétaire, Louise Lalonde et Michel Beaulne, ayant saisi le potentiel et les qualités du jeune garçon lui ont donné, au fil des ans, davantage de place dans la cuisine.

 

Un jour, devenant Sous-Chef, Patrick est allé étudier à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) dans l’objectif de mieux maîtriser l’art culinaire, tout en acquérant de l’expérience au côté de son patron et mentor Michel Beaulne. Aujourd’hui, on peut dire que la persévérance de Patrick et son savoir-faire a fait de lui un chef cuisinier solidement ancré dans le milieu de la restauration.

Le 22 février 2018

C’est en 2018 que Patrick accepte la proposition de ses patrons… celle de prendre le flambeau du restaurant Clémentine établi à Val-David depuis 2006. Une grande marque de confiance de la part de ces fondateurs et ambassadeurs ayant influencé plusieurs chefs, notamment, Jean Soulard et Serge Bruyère!

« Après y avoir travaillé une trentaine d’années, c’est la suite logique des choses », affirme humblement Patrick, officiellement propriétaire depuis le 22 février 2018.

Sans gluten

Soucieux d’accentuer la qualité alimentaire, Patrick Mainville souhaite de plus en plus nous présenter une version sans gluten des plats affichés au menu. Par exemple, il nous propose, en entrée, une bisque à base de béchamel cuisinée à la farine de riz.

« Je tente d’aller vers le sans gluten. Donc, à part de la sauce aux poivres, toutes mes autres sauces sont sans gluten », affirme Patrick.

En utilisant des bouillons de légumes ou de bœuf, il remplace certains produits et ingrédients nuisibles pour la santé tout en s’efforçant de garder le goût et la saveur appréciés pas les clients.

Le savoureux secret des desserts de Louise

Au menu des desserts, nous retrouvons les recettes originales de Louise Lalonde dont Patrick en détient maintenant le secret. « Un de nos classiques c’est le gâteau nuage. C’est notre seul dessert sans gluten », souligne Patrick. Léger, ce gâteau est recouvert d’une crème Chantilly et de framboises fraîches servies sur un délicieux coulis. « Cela fait 30 ans que nous le faisons et nous le garderons au menu », promet Patrick.

Comme chez des amis

Le restaurant Clémentine, apportez votre vin, est un endroit chaleureux et convivial. Lorsque nous traversons le pas de la porte, nous pouvons avoir l’impression d’entrer chez des amis, nous attendant pour le souper.

Patrick et ses employés nous accueillent avec le sourire et s’efforcent de nous offrir un service bienveillant et sympathique.

Avec son foyer au gaz, la salle à manger nous ouvre un espace décontracté où la simplicité est réconfortante.

2459, de l’Église, Val-David

819 322-2111

www.clementineresto.com

Heures d’ouverture : du jeudi au dimanche à partir de 17h 30

 

Photo : courtoisie

Saviez-vous que le restaurant porte le prénom de la grand-mère de l’ancienne propriétaire, Louise Lalonde?

En effet, ce restaurant a été baptisé en l’honneur de Clémentine, une pâtissière qui, dans son temps, préparait des gâteaux de noce pour la région d’Oka.

Il n’est donc pas étonnant que sa petite-fille Louise ait suivi ses traces et obtenu plusieurs distinctions pour ses desserts dans les années 70 et 80.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de