Restaurant Papa Luigi

Par Yves Guezou

Du plaisir pour vos cinq sens!

Peu nombreux sont les établissements qui peuvent se targuer d’être ouverts depuis trente ans. Ce sera le cas de Papa Luigi en 2009. Et cela fait vingt ans que la destinée du restaurant se trouve entre les mains de la même famille. Une explication à cette longévité et à ce succès? C’est une question d’équilibre.

C’est sous un toit datant de 1890 que se concoctent les recettes de Papa Luigi. La vocation gastronomique de l’endroit date de 1979. Le père du fondateur italien s’appelait Luigi. En 1986, le restaurant passe aux mains de Denys Gagnon, alors chef dans un restaurant de Victoriaville. Il est rejoint par son frère Jean-Marc un an plus tard. Depuis les vingt dernières années, la maison étend sa réputation au-delà des Laurentides et c’est le fils de Jean-Marc, Marco, qui s’apprête à prendre la relève. Ce dernier a passé plus de 10 ans dans le domaine des télécommunications et il est entrepreneur depuis 6 ans. Il me reçoit avec la chaleur et la verve de l’homme de communication qu’il est. La décoration du Papa Luigi est elle aussi chaleureuse. Les boiseries couleur miel donnent la réplique aux couleurs du resto et les tables nouvellement fabriquées à la main sont l’œuvre de Marco, sa conjointe Julie et son beau-père Réjean. La pièce centrale accueille un superbe foyer au manteau de vieilles pierres. Ici les planchers craquent sous le pas, rappelant à chaque instant la vénérabilité de la bâtisse. À l’étage, deux salles dont une magnifique verrière qui laisse entrer la lumière de tous côtés pour le plaisir des invités. Comme ma visite a lieu avant l’ouverture, j’ai le loisir de voir le personnel arriver et se préparer à recevoir la clientèle du samedi. L’ambiance est plus que joyeuse, je sens là une synergie réelle, une sympathie naturelle créée par l’environnement cordial. «Je veux que les gens qui travaillent ici offrent un service formel mais décontracté, me souffle Marco. La particularité du Papa Luigi, c’est que les employés restent et même reviennent; ils ont la passion et la fierté de leur métier et de l’endroit où ils l’exercent.»

En cuisine, André Dion exerce ses talents dans la place depuis maintenant huit mois. Ce passionné de gastronomie vient de Québec où il a été aux fourneaux du Paparazzi et du Tire Bouchon; mais il est aussi l’élève d’Alain Laflamme, célèbre toque blanche, sous les ordres duquel il a été sous-chef au Château Bonne Entente pendant 3 ans: «Je suis chez Papa Luigi pour maintenir la stabilité déjà existante et actualiser doucement la vocation du restaurant me confie André. J’ai autour de moi une belle équipe que je continue à former, en complicité avec l’équipe de la salle.» Possédant une solide formation en boucherie et en poissonnerie, André met l’accent sur l’élaboration des sauces: «Ici tout est fait maison, les fonds, les sauces et même mes terrines et mes mousses de poisson.»

La devise du Papa Luigi? «La fraîcheur de la mer, la chaleur de la terre.» C’est vous dire si les fruits de mer sont à l’honneur, comme les Fettucine alla Cardinale (aux crevettes) ou le terre et mer Filet mignon et langoustines. Avec son légendaire Steak pétillant, Papa Luigi est sans doute le seul resto faisant appel à vos cinq sens, y compris l’ouïe! Effectivement, l’assiette qui fait la marque de commerce de ce steak house à l’italienne est servi sur une plaque d’aluminium et nappé de sauce au poivre, ou du chef. Attention, ça pétille tellement qu’on vous le sert avec une bavette autour du cou (apportez votre caméra ou demandez celle du resto à votre serveur!). La viande n’est rien de moins que du bœuf Angus Pride AAA proposé en 8-12-16 ou 24 onces pour les vrais carnivores. La carte des vins, presque entièrement italienne pour la symbiose avec la cuisine ouvrira prochainement ses pages à quelques cépages californiens, chiliens, néo-zélandais et australien mais principalement issus de vignobles italiens ou gérés par des viticulteurs italiens.

Le restaurant Papa Luigi est aujourd’hui une réussite en terme d’établissement gastronomique destiné à toute clientèle. C’est véritablement d’alchimie dont on parle ici, cet équilibre savant de tradition pour satisfaire les habitués, d’actualisation, sans brusquerie aucune, pour attirer de nouveaux clients, l’accueil et le service d’un personnel hors pair allié à une cuisine délicieuse basée sur la fraîcheur et la qualité. Une recette parfaite pour réussir durant plus de trente ans!
Papa Luigi
155, rue Principale _Saint-Sauveur
450-227-7250
www.papa-luigi.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de