Rêve ou Réalité?

Par Eric-Olivier Dallard

Figé dans le temps, au MACL

Le Musée d’art contemporain des Laurentides présente dans le foyer de la Maison de la culture Claude-Henri-Grignon les photographies récentes de l’artiste montréalaise Nathalie Daoust. L’exposition Figé dans le temps tiendra l’affiche jusqu’au 20 août. 

Quel état d’esprit adopter 

devant l’immensité du ciel, le déploiement majestueux des montagnes, l’intemporalité spatiale, le poids de la vie, la petitesse de l’homme face à l’insaisissable grandeur de l’univers ? C’est ce que semble vouloir saisir Nathalie Daoust. L’artiste 

explore, en effet, dans ses photographies la mince ligne entre la réalité et le fantasme, «les endroits où les gens vont s’exiler de leur vie de tous les jours». Elle aime capter l’essence des lieux de passages, le transcende par les couleurs pastel évoquant les images pieuses d’autrefois. Cet esthétique semble révéler le regard émerveillé d’une fillette par tant de beauté.

 

Le personnage féminin de la série Figé dans le temps, 

semble être tombé au beau 

milieu de nulle part, dans un paysage parfois singulier, parfois éblouissant ou bien parfois commun, mais tout à fait retiré du monde. 

Nathalie Daoust saisit la 

dimension mystique du 

paysage mais comme si cette dimension était trop lourde à assumer, elle se photographie dans des poses qui nous rappellent certaines scènes de films d’Hitchcock à travers un élan de dérision ou d’humour. Ainsi le corps nu ou mi-nu des personnages féminins ressemble, par les positions d’abandon, aux mannequins mous utilisés dans les films d’horreur.

 

Qui est Nathalie Daoust?

Nathalie Daoust est née à Montréal, où elle a étudié la photographie au Cégep du Vieux-Montréal avant de se 

déplacer à New York pour commencer à travailler sur New York Hotel Story, son premier livre publié en solo. En 2001, elle voyage au Japon pour documenter pendant deux ans le Quartier Chaud de Tokyo. Depuis, elle a créé plusieurs nouveaux projets thématiques dont Entre Quatre Murs, Berlin; Street Kiss, 

Brésil et Frozen in time, Suisse, et a participé à 

plusieurs expositions individuelles ou collectives au 

Canada, aux États-Unis, en Pologne, Finlande, Espagne, Angleterre et au Japon. Ses photographies ont fait l’objet de nombreuses publications et ont gagné plusieurs prix.

 

Le Musée est situé au 101, place du Curé-Labelle à Saint-Jérôme. Il est ouvert du mardi au dimanche de 12h à 17h. Pour information consulter le site  www.museelaurentides.ca.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de