Ryan Kennedy au Théâtre Gilles Vigneault

par Dyane Bouthillette
Ryan Kennedy au Théâtre Gilles Vigneault
(Photo : Courtoisie)

De sa voix chaude et enveloppante, l’auteur-compositeur-interprète de Morin-Heights, Ryan Kennedy, transportera son public sur une nouvelle vague musicale, le 12 décembre, dès 20h, au Théâtre Gilles Vigneault.

 

« C’est un show complètement nouveau. Je ne l’ai pas fait encore en salle. Il va y avoir à peu près 6 nouvelles chansons et nous serons 3 sur scène. Ça va être un super beau spectacle, très intime, avec percussion, piano, et guitare », nous promet Ryan.

Une trilogie musicale

Pour Ryan Kennedy la musique a toujours été exutoire, une thérapie. « Sur mon premier album, il est  beaucoup question de religion, du village où je suis né, de l’église où j’allais, etc. », souligne-t-il.  Dans le deuxième s’intitulant Love is gold, il syntonise la paix avec son passé en nous chantant l’amour.

En préparation, son 3e album est la suite de ses deux premiers. Traitant de bien-être et de spiritualité, il avance sur le chemin de son cheminement personnel. « C’est la découverte de ce qui rend heureux », ajoute le chanteur.

Musicalement facile

Si à travers sa musique il exprime parfois des zones grises de sa vie, Ryan affirme avoir été privilégié dans son cheminement musical. Sortant un album en 2015, il a commencé à faire de la tournée. Montant
à bord de l’aventure de La Voix en 2016,
ses chansons ont commencé à jouer dans les stations de radio. « J’ai reçu le prix SOCAN pour la chanson la plus jouée en 2017 », souligne l’auteur-compositeur-interprète. Invité à participer à l’émission LA Voix en France, cela lui a permis de commencer à développer sa carrière du côté de l’Europe.

Décollage d’une deuxième carrière

Parallèlement à la musique, Ryan  est pilote commercial. Ne tenant pas sa carrière musicale pour acquise, l’aviation est en quelque sorte son parachute pour les périodes creuses. « Depuis l’âge de 8 ou 9 ans, j’ai toujours tripé sur les avions, autant que sur la musique. Ce sont deux passions que j’ai développées dans ma jeune vie d’adulte. Je joue de la guitare depuis que j’ai 10 ou 12 ans. Et à 21 ans je suis allé chercher ma licence de pilote privé parce que c’était vraiment un truc que je voulais faire », raconte-t-il.

Au printemps prochain, Ryan commencera à travailler dans une grande compagnie aérienne « De la musique, je vais toujours en faire, mais l’aviation prend aussi une grande place dans ma vie. Je vous dirais que c’est pas mal égal avec la musique », déclare-t-il. 

Comme il sera dans l’aviation 2 semaines sur 4, l’artiste aura encore du temps pour la musique.

« J’ai hâte de voir ce que ça va m’inspirer de travailler pour une compagnie aérienne et de faire plusieurs voyages. C’est sûr que ça va être bon pour mon côté créatif dans la musique », rêve-t-il déjà.  Mais en attendant le décollage, il invite le public à aller le voir en spectacle. « Ça va être un show à ne pas manquer », dit-il.

Pour vous procurer des billets : theatregillesvigneault.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de