Saint-Sauveur se refait une beauté!

Photo de Thomas Gallenne
Par Thomas Gallenne
Saint-Sauveur se refait une beauté!

Travaux sur la place de l’église

Le compte à rebours est lancé: les travaux de rénovation ont débuté ce lundi, en avant de l’église de Saint-Sauveur et devraient être complétés d’ici au 15 juin. Si la place se refait une beauté – et qu’«il faut souffrir pour être belle» comme le dit l’adage – la Ville a tenu à rassurer ceux qui pourraient subir le plus les impacts des travaux.

Le 30 mars dernier, la Ville de Saint-Sauveur a convié les commerçants situés aux alentours de l’église lors d’une présentation sur les travaux. Entouré du directeur adjoint des travaux publics Sylvain Miron et du directeur général Jean Beaulieu, le maire de Saint-Sauveur Michel Lagacé a présenté l’échéancier préliminaire des travaux qui débutent par la démolition du parvis et du trottoir côté église, dès cette semaine. Une clôture ceinturera le périmètre.

Accès aux commerces

Les impacts directs sur les commerces devraient durer environ deux semaines, lorsque le trottoir côté sud de la rue Principale sera démoli complètement. «Il y aura un quatre jours où ce sera difficile» a reconnu le maire. Les travaux de démolitions de ce trottoir sont prévus dans la semaine du 14 mai, selon l’échéancier présenté.

Une commerçante a souligné le fait que le mois de mai est déjà plus achalandé que celui d’avril. «Pourquoi ne pas avoir prévu les travaux sur le trottoir sud en avril plutôt?», a demandé Martine Roustan de la boutique Clin d’Œil. «Avant de faire les travaux sur le trottoir sud, il faut faire la fondation de la rue en premier», a expliqué M. Miron. La tâche sera également complexifiée par l’installation des bases des luminaires. «Selon l’appel d’offre, l’entrepreneur en électricité est supposé présenter sa soumission autour du 16 avril» a ajouté le directeur adjoint des travaux publics. Les commerçants ont-ils participé à la planification des travaux? «Non, mais on a considéré tous les irritants et on a proposé le meilleur échéancier, a répondu M. Lagacé. La préoccupation principale était de faciliter l’accès au secteur commercial et au perron de l’église.»

Signalisation des travaux

De l’information concernant les travaux paraîtra dans les journaux locaux et un système d’affichage sera mis en place pour informer la population locale et les touristes des travaux, de la circulation et des stationnements disponibles pendant la période des travaux a assuré l’administration. Parlant de stationnements, le futur plan d’aménagement de l’emprise de rue prévoit un élargissement du trottoir sud, ce qui entraînera la suppression d’une vingtaine d’espaces de stationnement. Aux dires de certains présents dans la salle, ces espaces étaient utilisés à 75% par les commerçants eux mêmes.

Un projet bien accueilli

Dans la grande majorité, la cure de jouvence du secteur de l’église récoltait l’approbation des commerçants présents dans la salle du conseil. Quelques commerçants ont même demandé à la Ville de transformer le cœur du village en zone piétonne lors d’événements ponctuels, mais le maire a rappelé que l’idée ne datait pas d’hier et que certains commerçants étaient encore réticents. Avant de lever l’assemblée, le maire a invité les commerçants à faire honneur au 4e Fleuron que la Ville avait gagné l’an dernier: «Un coup que les travaux seront finis, mettez des vrais fleurs, et pas en plastique s’il vous plaît!»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de