Sainte-Adèle : Au moins trois membres du conseil ne se représenteront pas

Par Ève Ménard (journaliste de l'initiative locale)
Sainte-Adèle : Au moins trois membres du conseil ne se représenteront pas
(Photo : Nordy)

Affaires municipales

 

La semaine dernière, la mairesse de Sainte-Adèle, Nadine Brière, annonçait qu’elle ne briguerait pas de second mandat aux prochaines élections. Nous avons questionné les membres du conseil municipal afin de récolter leurs réactions et connaître leurs intentions quant à leur avenir politique.

Pierre Lafond, district numéro 1

Pierre Lafond préfère s’abstenir de commenter le départ de Nadine Brière au terme de son mandat, étant donné qu’elle « fait l’objet de plusieurs plaintes à la Commission municipale du Québec de ma part, ainsi qu’à une requête de destitution à la Cour supérieure ».

Pour la suite, que ce soit à titre de candidat à la mairie ou comme conseiller, monsieur Lafond affirme être encore en période de réflexion. « Le futur maire et les prochains conseillers auront tout un défi à relever pour remettre la Ville sur ses rails. Un gestionnaire de haut niveau avec des compétences particulières en redressement d’entreprise serait apprécié afin d’éviter que notre compte de taxes n’explose », indique-t-il.

Roch Bédard, district numéro 2

« Je suis très à l’aise avec la décision de Mme Brière. Je suis heureux pour elle et sa famille, et très fier d’avoir servi dans son équipe lors des quatre dernières années. Je lui souhaite la meilleure des chances pour la suite des choses », a souligné monsieur Bédard, au sujet du retrait éventuel de la mairesse.

Concernant son propre avenir politique, le conseiller affirme qu’il terminera son 3e mandat, mais qu’il ne se représentera pas en novembre prochain. « C’est un retrait final pour toute activité politique et je passe à autre chose », affirme-t-il. « J’invite tous ceux qui s’évertuaient à nous critiquer et à nous poursuivre d’avoir le courage de faire comme moi, et à s’engager en politique comme je l’ai fait pendant 12 années. […] Je quitte avec la satisfaction du devoir accompli et la tête haute. »

Robert Bélisle, district 3

Robert Bélisle, conseiller au district 4, salue la décision de Nadine Brière de se retirer. Pour lui, ce repos d’un an à Vancouver est un très bon choix. « Elle s’est impliquée pendant 12 ans, dont 4 ans comme mairesse. Elle a fait un travail formidable », affirme-t-il.

Pour la suite, monsieur Bélisle affirme qu’il ne se représentera pas à nouveau comme conseiller aux prochaines élections et qu’il n’a pas non plus l’intention de se porter candidat à la mairie.

Martin Jolicoeur, district 4

Martin Jolicoeur, conseiller au district 4, a été informé de la décision de Mme Brière la fin de semaine précédant son annonce. Il avoue avoir été surpris. « Je savais depuis quelque temps qu’elle [Nadine Brière] se montait une équipe en vue des prochaines élections et elle aurait aimé que j’en fasse partie. La surprise fut totale ».

En 2017, monsieur Jolicoeur avait été le seul élu du Parti Solutions du maire sortant, Robert Milot. Il indique avoir apprécié son rôle de conseiller municipal indépendant.

« Malgré ce fait, nous avons très bien travaillé ensemble dans plusieurs dossiers, toujours dans le respect et la transparence mutuelle », souligne-t-il au sujet de sa relation de travail avec madame Brière. « Je comprends tellement ses motivations à vouloir prendre une pause, car nous n’avons pas eu un mandat très facile, disons-le. »

L’avenir politique de monsieur Jolicoeur est encore incertain. Ce dernier n’exclut pas la possibilité de se présenter à la mairie. Depuis l’annonce du départ de Nadine Brière, il souligne avoir reçu plusieurs courriels, textos ou appels de gens qui souhaiteraient qu’il présente sa candidature. « C’est une grande décision à prendre, car si le rôle d’un conseiller est exigeant, j’imagine que le rôle du maire doit l’être 10 fois plus. Je n’ai rien décidé encore. Chose certaine, si je le fais, je me présenterai avec une équipe, mais sans ligne de parti, où chacun pourra s’exprimer et voter librement comme moi je le faisais. »

Frédérike Cavezzali, district 5

Frédérike Cavezzali avoue elle aussi avoir été surprise par la décision de Nadine Brière. « J’ai adoré travailler avec elle et je considère que c’est une grande perte pour la ville de Sainte-Adèle. Toutefois, je comprends et supporte sa décision. »

Madame Cavezzali indique qu’après mûre réflexion, elle a choisi de ne pas se représenter aux prochaines élections.

« Je suis fière des accomplissements des 4 dernières années durant lesquelles j’ai énormément appris, mais j’ai maintenant envie de me concentrer sur ma vie de famille et sur d’autres projets personnels. »

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Gilles Bellerose
Gilles Bellerose
4 jours

Tout va bien suite aux différents commentaires .

J’apprécie la façon dont M. Jolicoeur ,
s’est exprimé tout en laissant voir que :
les conseillers ; seraient élus par les …..
citoyens.

Laissant voir , qu’ils auraient droit D’ Ėtre ,
entendus verbalement .