Sainte-Adèle : Les citoyens privés de télé

Par Journal Accès
Sainte-Adèle : Les citoyens privés de télé

Lettre ouverte

Notre ville ne diffuse plus ses conseils de ville! Est-ce sans conséquence ? Pouvons-nous trouver ailleurs ces informations ? Et pourquoi des citoyens insistent-ils pour le retour de ces télédiffusions ? Simple caprice ou besoin réel de démocratie ?

La première conséquence qui saute aux yeux, c’est que notre ville se prive de contacts avec ses citoyens. La communication va dans les deux sens.

En plus, notre ville s’appauvrit, car ce qui fait sa force, ce qui la nourrit et la guide, ce sont justement ces liens, ces échanges d’idées, tous ces points de vue variés qui profitent de la liberté de s’exprimer, de s’opposer et qui finissent souvent par se rejoindre ou faire naître une nouvelle façon de voir.

Et puis, en bout de ligne, on a la surprise de découvrir que nos échanges, si houleux semblaient-ils, ont fait avancer notre ville. Pourquoi se priver de ça ? Pouvons-nous trouver ailleurs les informations sur les projets entrepris, les embûches rencontrées, les raisons derrière les décisions finales. Non! La nécessité de télédiffuser ces conseils s’avère une nécessité, d’autant plus que le dernier procès-verbal diffusé sur le site de la ville date du 17 septembre. Aucun des projets récents dont on entend parler ne s’y trouve, ni expliqué, ni détaillé. On apprend trop tard et après coup ce qui s’est décidé.  C’est encore une fois un moyen bien mal avisé d’obtenir l’appui de la population. Qui croit encore qu’on peut empêcher les informations de circuler ou que ce soit une bonne chose de le faire ? Celles-ci finissent toujours par se faire un chemin, si tortueux soit-il.

Simple caprice ou besoin réel de démocratie ? Si nous, les citoyens, sommes mal informés, nous nous désintéresserons des affaires municipales. Beaucoup décideront de ne plus aller voter. Le pouvoir de décider se retrouvera entre peu de mains! Ou encore, de colère, nous voterons contre le conseil actuel, peu importe les bons coups qu’il aura réalisés! Tout le monde y perd! Et qui restera en place pour prendre les décisions : un nouveau conseil peu informé et derrière lui, des administrateurs municipaux (non élus) tireront les ficelles, sans égards aux volontés et aux besoins des citoyens. Encore une fois, bâillonner les informations finit par étouffer complètement une ville!

Ma ville. Notre ville! Celle aussi de nos médias, agents de la démocratie ? Pourquoi les avez-vous laissés vous retirer le micro ?

Une citoyenne qui aimerait avoir davantage de réponses que de questions.

Jean Johanne Morrissette

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de