Sainte-Anne-des-Lacs : Les assurances menacent les sentiers

Par Marie-Catherine Goudreau
Sainte-Anne-des-Lacs : Les assurances menacent les sentiers

Les assurances pour les sentiers de vélo de montagne augmenteront à 10 000$ pour l’organisme Héritage Plein Air du Nord à Sainte-Anne-des-Lacs dès l’automne prochain.

La semaine dernière, l’organisme annonçait sur sa page Facebook la fermeture de ses sentiers aux vélos de montagne. Dès le lendemain, une autre publication a été faite disant que les sentiers resteront finalement ouverts. C’est en raison des primes d’assurance qui ont augmenté à 10 000$, plutôt que 700$ par année.

Catherine Rivard est membre du conseil d’administration d’Héritage plein air du nord. « On n’avait pas été avisés que la police avait changé et que ce n’était plus couvert », soutient-elle. À la suite d’une discussion avec l’assureur, la décision a pu être renversée et les sentiers ont pu demeurer ouverts. Toutefois, à l’automne, la prime augmentera à 10 000$.

L’organisme à but non-lucratif va réfléchir à ce changement et a jusqu’au mois de septembre pour prendre une décision. « On va explorer des solutions, peut-être que les municipalités vont aider. Mais si on n’a pas d’assurance, on ne peut pas être ouverts », souligne-t-elle. D’autres clubs de vélo indépendants se retrouvent également dans cette situation, explique Mme Rivard. « Il y a plusieurs clubs qui ont hésité au fait d’être ouverts parce que la prime était surréaliste pour un OBNL. »

Le nombre d’adeptes pour le vélo de montagne a augmenté cette année, amenant plus d’accidents sur les pistes. C’est pour-quoi les primes d’assurance augmentent, selon Mme Rivard.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments