Salud !

Par Josée Pilotte
Salud !

Mise à part toutes les préoccupations évidentes du moment qui ne finissent plus de s’éterniser, beaucoup d’entre nous dont moi-même, se sont lancés ici et là quelques défis pour échapper à la morosité ambiante. Il faut ce qu’il faut comme on dit.

Alors avec ma gang de rédaction, on s’est lancé comme défi de faire le 28 jours sans alcool et 28 jours d’exercices.

Bizarrement l’alcool a passé comme une lettre à la poste, mais pour l’exercice, ouf, cela a demandé quelques négociations supplémentaires.

Personnellement, je ne pourrais survivre sans faire de sport. Quand je passe plusieurs jours sans aller jouer dehors, je vois mon énergie diminuer et tout s’en suit par la suite. Le moral dégringole et mon corps me parle quoi.

Cette lourdeur inconsciente que l’on ressent tous à un moment ou à un autre depuis le début de cette pandémie nous bouffe notre énergie et c’est normal. Se lancer un défi ne serait-ce que pour mettre un peu de piquant dans nos vies, de l’espoir aussi, ça ne peut pas faire de tort à personne.

Et j’ose croire que notre prochain verre de vin, ou deux, ou trois seront plus festifs. Peut-être qu’on pourra les partager avec une bonne bouffe tous ensemble pour retrouver au passage notre spontanéité qui nous a été volée depuis des mois. Une fille a le droit de rêver…

Parce qu’on va se le dire, l’alcool aura pris beaucoup de place en 2020 dans nos vies, en tout cas dans la mienne.

Je ne sais pas pour vous, mais il m’a semblé que je méritais souvent mon verre de vin.

Je ne me tape pas sur la tête pour autant, mais j’en prends conscience et j’avance.

C’est donc à suivre. Et toi ton défi ?

Santé à toi cher lecteur!

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments