Samedi dernier, la fête de célébration de fin d’été

Par Dominique Cloutier ND. A 
Samedi dernier, la fête de célébration de fin d’été

Les jardins fleuris de notre petite communauté de Morin-Heights ressemblaient à un tableau de Monet; verdure, fleurs et luminosité!

Une journée bénie des Dieux, avec un soleil brillant, et une chaleur inaccoutumée en cette fin d’été semblait inviter à la fête.

La vingtaine d’habitants de notre communauté locative assemblés pour l’occasion, heureux de gestes et de mots, donnait une merveilleuse raison d’être à ce beau jour en devenir. Une camaraderie bon enfant déposait aux lèvres des sourires épanouis.

Les dames aux regards toujours jeunes, très élégantes, avaient retrouvé l’espace d’un après-midi des fossettes derrière les rides et ce rire de gorge qui n’appartient qu’aux belles. Les hommes, moins nombreux, avaient conservé galanterie et amabilité envers toutes.

Un après-midi plein de charme, où la joie de vivre retrouvait son droit.

Un après-midi qui a fait fleurir les coeurs et rajeunir les âmes.

Une occasion pour les locataires de notre communauté de s’amuser comme des enfants.

D’une table à l’autre s’échangeaient des anecdotes : des vies embellies par le souvenir, par cette couverture de tendresse qu’on dépose sur les réminiscences.

Et, plus bas, se chuchotaient les drames et les petites misères de tous les jours, tout ce qu’on avait tu jusqu’ici et qui sortait enfin… Les confidences s’échangeaient et soulageaient. Il y eut bien quelques larmes versées, quelques soupirs, mais le bonheur dominait avec la joie de se retrouver après tous ces mois de restrictions et de contraintes sanitaires.

D’une table à l’autre s’échangeaient des anecdotes : des vies embellies par le souvenir, par cette couverture de tendresse qu’on dépose sur les réminiscences.

Puis notre « disc-jockey » attitré a mis de la musique et ce fut un rappel de nos jeunes années. Deux des nôtres, danseuses accomplies, nous ont bien étonnées avec une impeccable danse continentale!

Toute une époque renaissait sous leurs pas et les plus nostalgiques, aux tables, battaient la mesure en frappant des mains. Et cette nourriture qui fait de chaque assemblée un festin ne manquait pas au rendez-vous! Une manne! Les ventres, heureux, se remplissaient. Les salades cuisinées par les locataires flattaient les papilles. Quant aux succulents desserts, c’était des mets de paradis et plus d’un s’est resservi.

Grâce à la très grande générosité du magasin IGA de Morin-Heights qui a fait don de 150 $ pour le buffet, et aux dons de quelques commerçants du village, dont l’épicerie Vaillancourt et d’autres compagnies des alentours, ainsi que la compagnie Pepsi-Cola et le petit resto « Le Stand »,nous avons pu remettre des prix aux gagnants des jeux que nous avions organisés.

Chacun, ce samedi, s’est retrouvé l’âme légère.

La pelouse avait par moment des airs de jardin d’enfants; fers et sacs de sable côtoyaient le jeu de croquet et la joie animait les regards et rosissait les joues. Amusement et innocence retrouvés.

Les locataires ont célébré la fin de l’été et il reste en chacun une nouvelle sérénité qu’apporte toujours dans son sillage l’amitié.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments