Avec une bonne alimentation, pourquoi devrais-je prendre des suppléments ?

Avec une bonne alimentation, pourquoi devrais-je prendre des suppléments ?
Journal Accès
Santé la vie

Isabelle Choquet, naturothérapeute, Collaboration spéciale – Le dicton nous dit que nous sommes ce que nous mangeons. Tous s’entendent pour dire que la base de la santé réside dans la bonne alimentation. La plupart des gens pensent qu’une saine alimentation suffit à l’apport en nutriments que le corps a besoin pour être en santé. Dans le monde de la naturothérapie, il est malheureusement clairement connu qu’en 2015, ce n’est plus le cas. Je vous propose de démystifier cette affirmation en regardant les deux volets de la question : le rôle de la saine alimentation et celui de la supplémentation.

Une alimentation optimale est riche en fruits et légumes, protéines de qualité et en céréales et grains entiers.

Une grande partie des nutriments nous viennent des fruits et légumes; cinq à dix portions sont recommandées par jour. J’ajoute même qu’il faut privilégier plus de légumes que de fruits : leurs teneurs et variétés en vitamines et nutriments, ainsi que leurs bas indices glycémiques en font des champions de la nutrition.

L’alimentation optimale donne une grande place dans l’assiette à la consommation des fruits et légumes crus. Les vitamines et nutriments présents et actifs dans les légumes crus, de même que les enzymes naturelles aident à leur bonne digestion et bonne assimilation. L’eau naturellement contenue dans les aliments participe au processus d’hydratation et maintient un meilleur équilibre acido-basique dans le corps. C’est dans cet équilibre que la santé se maintient.

Parce que nos mœurs et recettes de cuisine sont amplement basées sur la cuisson des légumes lors des repas, nous perdons déjà une bonne partie des nutriments de nos aliments. Notre corps nécessite plus que la petite salade ou les petites crudités occasionnelles.

De plus, le portrait présent de l’agriculture n’est malheureusement pas propice à ce que les fruits, légumes, grains et céréales puissent nous donner tous ces nutriments et vitamines pour nourrir nos cellules. Les principes de monoculture utilisés par les grandes corporations agraires, qui fournissent en majorité les chaînes d’alimentation, appauvrissent de plus en plus les sols. Chaque type de plan se nourrit d’un éventail précis d’éléments minéraux. En utilisant toujours les mêmes sortes de plans dans les mêmes endroits, non seulement le sol s’appauvrit, mais, par ricochet, les légumes produits de ces sols s’appauvrissent aussi. La densité nutritionnelle est en diminution depuis les cinquante dernières années.

Ajoutons à ceci la tendance de la culture de fruits, légumes et de grains et céréales aux organismes génétiquement modifiés et des pesticides qui sont utilisés pour la production des cultures conventionnelles; tout ceci monopolise le système corporel de filtration et d’élimination des toxines, ce qui diminue l’absorption des vitamines et nutriments essentiels.

Même phénomène avec les protéines animales qui doivent être exemptes d’hormones de croissance et d’antibiotiques. Quand notre corps est continuellement sollicité pour nettoyer toutes les toxines consommées lors de l’alimentation, il ne peut être 100 % efficace dans son travail d’assimilation.

Et parlons-en de l’assimilation. Pour une bonne assimilation, il faut une bonne digestion et un bon style de vie. Ce n’est pas la totalité des nutriments que nous ingérons qui sont assimilés par notre corps, mais seulement qu’une partie. Moins la digestion est adéquate, plus le pourcentage assimilable diminue. Le processus débute avec une digestion saine des aliments qui « brise » ce que nous mangeons en infimes petites particules qui pourront être dégradées en nutriments absorbables par notre système. Malheureusement, avec le style de vie nord-américain que les gens mènent, la digestion est rarement à la fine pointe de ce qu’elle devrait être. De plus, le stress, qui fait partie du style de vie commun, est un élément qui joue énormément sur la capacité du corps à assimiler ce dont il a besoin.

Alors, oui, pour toutes ces raisons, la bonne alimentation n’est pas garante de la santé optimale. Des suppléments sont souvent nécessaires pour rééquilibrer certaines déficiences de l’organisme, dépendamment de l’alimentation, la digestion et le style de vie. Encore faut-il bien savoir comment choisir ses suppléments. Il va s’en dire que l’avis d’un professionnel, tel un naturothérapeute, s’avère essentiel pour avoir l’heure juste, car tous les suppléments ne sont pas égaux. Vous trouverez, dans ma prochaine chronique, tout ce que vous devez savoir pour bien choisir vos suppléments.

 

Coup de cœur

Le livre L’Alimentation vivante, une révolution pour votre santé de Colombe Plante est un outil des plus pratiques pour augmenter l’apport d’alimentation crue dans sa vie de tous les jours. Une panoplie de belles recettes et des inspirations pour une alimentation saine et vivifiante; c’est un ouvrage pratique autant pour les débutants que les vétérans du monde du cru.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Santé la vie

X