Comment passer l’hiver en santé ?

Comment passer l’hiver en santé ?
Journal Accès
Santé la vie

Christiane Lacoste, naturopathe N.D, collaboration spéciale – Tout le monde sait qu’un système immunitaire fort va nous supporter à travers les rigueurs de l’hiver. En théorie, le système immunitaire devrait être au repos une bonne partie du temps et n’être en mode défense que lorsque le corps est menacé par des bactéries, virus, champignons, etc. Mais aujourd’hui, chez la majorité des personnes, le système immunitaire est constamment à combattre ce qu’il considère comme menaçant: les additifs, les pesticides, les suppléments chimiques, etc. On se retrouve avec un système immunitaire épuisé! Tout est dans la prévention et voici un résumé des chroniques des dernières semaines qui avaient pour thématique le système immunitaire.

Mettre toutes les chances de son côté :

On a plusieurs options pour prévenir les malaises/maladies et mettre en pratique des solutions plus naturelles pour bénéficier d’une santé florissante. Si besoin est, on change ou on adapte notre mode de vie pour faire des choix gagnants.

La première norme importante à modifier/respecter est l’alimentation.

L’alimentation nous apporte les éléments qui nous donnent l’énergie nécessaire pour la journée, les fibres qui nous aident à éliminer les déchets et l’alcalinité qui nous permet de garder un organisme sain et fonctionnel. Nos choix alimentaires deviennent encore plus importants dans cette période de l’année qui nous contraint un peu plus (du moins la plupart des gens). C’est-à-dire, on fait moins d’exercice, on porte des vêtements qui nous couvrent plus (notre peau respire moins bien), on prend moins de soleil, on mange plus d’aliments cuits (acides), on respire de l’air surchauffé, etc.

Les aliments vont jouer un rôle très important : ils nous fournissent les multiples vitamines et les minéraux dont on a grandement besoin. Les aliments biologiques contribuent en ce sens, car ils contiennent beaucoup plus de vitamines, de minéraux et d’antioxydants que ceux provenant de l’agriculture traditionnelle (jusqu’à 69 % de plus). N’oublions pas que le système immunitaire est affecté négativement par les pesticides et produits chimiques que les aliments de culture intensive renferment.

Il est important d’intégrer dans notre diète plus d’aliments contenant des antioxydants, car ceux-ci nous protègent des radicaux libres. On a parlé de l’échelle d’ORAC qui mesure les antioxydants des aliments et la capacité d’absorption des radicaux libres. On ajoutera donc dans nos smoothies de fruits le matin, des baies de Goji, du gingembre, des bleuets ou petits fruits et de la poudre de Maqui. La poudre de Maqui est une autre superbe trouvaille : les petites baies de Maqui, semblables aux bleuets, contiennent beaucoup d’antioxydants (3000 ORAC). Rappelons qu’une alimentation variée de fruits et de légumes crus contient naturellement des antioxydants. Donc, capitalisons sur les fruits en jus, en smoothies ou en poudings et les salades variées de toutes sortes de laitue et de légumes!

D’autres options préventives ou secours se démarquent du lot : l’acupuncture et l’homéopathie.

L’acupuncture est une médecine préventive et, en ce sens, peut supporter un système immunitaire fort. L’acupuncture est une médecine traditionnelle chinoise qui se base sur le fait que le déséquilibre de l’énergie est à l’origine de tout malaise. La méthode consiste à relancer l’énergie vitale. On corrigera le déséquilibre général pour ensuite s’occuper du déséquilibre des organes et enfin le déséquilibre local. Cette solution santé peut être autant considérée préventive que curative.

L’homéopathie, une autre belle option santé, est une médecine qui prend en compte non seulement les symptômes de la personne, mais aussi son terrain, c’est-à-dire son caractère, sa sensibilité. Toutes ces informations intéressent l’homéopathe pour l’aider à mieux cibler et donc  administrer le remède nécessaire. Cette médecine tient compte des modes de réactions physiques et psychiques du malade, ainsi que de ses prédispositions aux diverses affections. En traitant le « terrain » du patient, elle restaure cette énergie vitale qui permet à l’organisme de mieux résister aux agressions.

Quand il s’agit de restauration de l’organisme, on cible toujours l’énergie vitale et les moyens pour rééquilibrer ou restaurer celle-ci. L’énergie est la base de toute vie, de la création elle-même. Nos niveaux d’énergie peuvent être élevés ou bas et il ne tient qu’à nous de choisir les aliments qui vont contribuer à élever notre énergie. L’énergie chimique contenue dans les aliments aura un potentiel énorme tant et aussi longtemps que l’énergie sera relâchée par le biais d’enzymes et d’autres éléments activateurs. Rappelons que les enzymes sont détruits par la chaleur et la cuisson. Mangeons donc plus d’aliments crus, sans altération.  

Les aliments qui vont contribuer à nous donner le plus d’énergie vont être les fruits. Pourquoi? Tout est une question d’énergie, n’est-ce pas? Les fruits ont plus d’énergie vibratoire, car ils contiennent plus de sucre simple, le fructose. Les fruits ayant plus d’énergie vont augmenter le pouvoir du système nerveux et augmenter le mouvement péristaltique contribuant ainsi à nettoyer le colon. Les fruits peuvent donc nettoyer le corps et le nourrir en même temps, pas mal!

Tout est une question de choix et en étant mieux informé, on arrive à faire des choix plus sains qui répondront enfin à nos attentes!

 

Coup de coeur

Supportant le système immunitaire, les cycles naturels de l’organisme sont au nombre de 3 :

De midi à 20 h : Consommation (ingestion et digestion)

De 20 h à 4 h : Assimilation (absorption et utilisation)

De 4 h à midi : Élimination

Il est donc sensé de supporter notre organisme dans son mode d’élimination et de ne pas le surcharger le matin. Voici un exemple à l’appui.

Le pouding du matin

1 petite banane (1/2 tasse)

¼ tasse de mangues réhydratées (ou fraîches)

1 cuillérée à table de poudre de Maqui

1 tasse de fruits mélangés congelés et partiellement décongelés

Mettre tous les ingrédients au mélangeur et broyer jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux. Saupoudrez de cannelle et savourez!

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Santé la vie

X