Le bonheur est en soi, nulle part ailleurs

Le bonheur est en soi, nulle part ailleurs
Martine Laval
Santé la vie

La sophrologie

L’initiateur
La sophrologie a été créée dans les années ’60 par le Colombien Alfonso Caycedo, docteur en médecine et chirurgie, spécialisé en psychiatrie et en neurologie. Appellation formée à partir des mots grecs sos (harmonie), phren (esprit), logia (étude) la sophrologie signifie l’étude de l’harmonisation de la conscience. Elle est formée à partir de différentes techniques de relaxation et de méditation pratiquée en Orient où le Dr Caycedo a séjourné quelques temps afin d’approfondir et diversifier ses connaissances sur les différents états et niveaux de conscience tels l’état de veille, la concentration, le coma, l’hypnose médicale et autres. C’est alors qu’il crée la pratique qui, par un entraînement régulier, permet de renforcer les capacités à gar­-der un centrage quotidien, et permet le lâcher-prise nécessaire au niveau de la conscience, pour la manifestation de la « loi de l’attraction ».

L’expérimentation qui s’ensuivra lui permettra de créer deux techniques de relaxations :

1) les relaxations dynamiques destinées

à mieux connaitre son corps, à relaxer mentalement, à stimuler l’hémisphère droit du cerveau, et à élever les niveaux de créati­vité et d’intuition à partir d’exercices. 

2) les sophronisations, qui par le ton monocorde du sophrologue, entraîne le pratiquant dans un état cérébral d’ondes alpha permettant de réaliser le travail de suggestion mentale qu’ils ont élaborée ensemble en début de session.

L’initiation

La sophrologie renforce toutes les structures d’une personne, l’approche étant plus spirituelle que scientifique. Le but ultime étant d’atteindre un état supérieur de la conscience permettant alors d’aller renforcer les structures physiques et psychologiques,  les praticiens constatent que la simple pratique suffit pour que les

symptômes de détresse ou de maladie régressent. Cela prouve bien à quel point l’être humain est un tout.

L’entraînement sophronique assidu permet la mise en place de réflexes pour retrouver calme et sérénité en toutes circonstances. Il permet aussi de développer sa cons­cience afin de mieux concrétiser ses objectifs et atteindre son plein potentiel de réalisation et ce, par des gestes simples basés sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit, loin des performances physiques.

L’objectif global de la pratique de la sophrologie caycédienne est de renforcer les attitudes et valeurs positives au quotidien, autant sur le plan professionnel que personnel, et de développer ses propres capacités à gérer son stress ou ses émotions négatives. Débutée avec l’aide et le soutien d’un professionnel, l’entraînement se poursuit de façon autonome, ce qui permet d’optimiser son efficacité au quotidien. La sophrologie est en fait un ensemble d’outils et de techniques simples qui permettent de réaliser concrètement les objectifs que l’on se fixe. On dit qu’il est difficile de s’en passer une fois intégrée.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Santé la vie

X