Les solutions possibles pour nos bobos et autres ennuis douloureux

Les solutions possibles pour nos bobos et autres ennuis douloureux
Santé la vie

Dominique Cloutier, ND.

Douleurs articulaires, musculaires, arthrite, maux de tête, de dos… Les douleurs chroniques sont nombreuses et peuvent nous gâcher la vie. D’après des études effectuées aux États-Unis, sur 6000 patients souffrant de douleur chronique et qui ont été interrogés dans le cadre de cette étude, l’âge moyen des participants étant de 61 ans et une grande majorité étant des femmes (71 %), 58 % des patients allaient voir un chiropraticien et/ou acupuncteur ou avaient recours à d’autres pratiques naturelles.

Des besoins à combler

Ce recours à des médecines alternatives en cas de douleur chronique montre bien un besoin qui reste à combler. La naturopathie permet de traiter naturellement toutes sortes de maux.

Pour les douleurs musculaires, la naturopathie se révélera utile pour les soulager et favoriser la rémission des blessures un peu plus graves.

Comme souvent, l’alimentation jouera un rôle important et la naturopathie sera de bon conseil dans ce domaine. Le repos, lui, reste toujours recommandé.

Essayez le Qi Gong

Le Qi Gong est une pratique très ancienne utilisée par la médecine traditionnelle chinoise. La méthode du Qi Gong allie à la fois le corps, la posture et l’esprit, avec pour objectif de faire circuler l’énergie du corps et ainsi prévenir les maladies.

Essayez l’acupuncture

L’acupuncture, pratiquée à l’origine dans la médecine chinoise, est aujourd’hui de plus en plus reconnue comme un remède efficace, en particulier pour soulager les douleurs. Elle est à la fois une médecine préventive et curative qui vise à préserver l’équilibre de l’énergie du corps pour éviter douleurs et maladies.

La stimulation des points d’acupuncture entraîne la sécrétion d’endorphines par l’hypophyse. L’augmentation de la concentration d’endorphines dans le cerveau a le même effet que l’absorption de morphine : une sensation de bien-être et la disparition des douleurs.  

Les bienfaits de l’arnica

Les vertus médicinales de cette plante sont connues depuis longtemps. Sous forme d’infusion pour compresse, de teinture, d’onguent ou de granules homéopathiques, l’arnica soulage bien des maux : l’arthrose, les ecchymoses ainsi que les douleurs postopératoires.

L’huile d’arnica est aussi très souvent utilisée sous forme d’huile de massage, car elle possède une étonnante capacité à réduire les douleurs musculaires et procure une sensation de bien-être.

Alimentation

Une bonne alimentation va favoriser la rémission des douleurs musculaires.

De façon générale, une mauvaise alimentation entraîne l’accumulation des toxines, intoxique peu à peu l’organisme qui sera moins à même de bien se régénérer.

L’idéal est donc de consommer des aliments issus de l’agriculture biologique, pauvres en toxines et en graisses. Cela revient à limiter autant que possible la consommation de viandes (porc en particulier), aliments frits, sucres rapides, alcool, laitages et café. Par ailleurs, boire beaucoup d’eau (de source) est recommandé.

Douleurs musculaires : ce que préconise la naturopathie

Différents remèdes peuvent être employés pour plusieurs types de douleurs musculaires, tels que la vitamine C qui est utile pour soulager les douleurs musculaires qui surviennent suite à un effort intense; elle favorise également la récupération après une activité particulièrement importante. On peut prendre jusqu’à 1000 mg de vitamine C.

Les oligo-éléments : 2 ml de cuivre matin et soir. Le silicium organique : 3 cuillères à soupe par jour

Il est aussi recommandé d’utiliser la poche de glace sur les muscles lésés et l’application de chaud (bouillotte, voire sèche-cheveux) sur les muscles contractés et les douleurs chroniques, soulagement dès l’application.

Comme chaque personne perçoit la douleur de manière différente, nous avons besoin de trouver la thérapie qui nous est propre. Pour cela, il est important d’être à l’écoute de notre corps.

Il ne faut pas oublier que la douleur se répercute non seulement sur l’organisme, mais aussi sur le mental. Ne négligez pas les signaux que vous donne votre corps.

 

Coup de coeur

Extrait d’écorce de saule

Le saule blanc est considéré comme une aspirine végétale, grâce à son écorce riche en dérivés salicylés (salicoside), dont les propriétés sont identiques à celles de l’aspirine. Cette plante médicinale est recommandée pour soulager de nombreuses douleurs, notamment articulaires, issues de l’arthrose et d’arthrite. Le saule blanc peut être également utilisé pour soulager des maux de tête, des règles douloureuses ou encore un état fébrile de type grippal.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Santé la vie

X